Cannes 2017, jour J : stars, fans à pied d'oeuvre et premiers bains de foule sur la Croisette

Par @Culturebox
Mis à jour le 17/05/2017 à 17H29, publié le 17/05/2017 à 15H44
Le jury devant les photographes : Will Smith fait bande à part.

Le jury devant les photographes : Will Smith fait bande à part.

© France 2 / Culture Box

Le 70e Festival de Cannes s'ouvrira a 18 heures avec le très attendu "Les Fantômes d'Ismaël" d'Arnaud Desplechin. Avec ce dernier, Charlotte Gainsbourg et Marion Cotillard fouleront le tapis rouge en fin de journée. Les fans eux sont à pied d'oeuvre, premiers bains de foule autour du Palais des festivals et premières images de Culturebox sur la Croisette.

Au pied des marches du Palais des festivals, on s'active autour du tapis rouge qui accueillera dans quelques heures les stars de la planète. Les badauds sont déjà là, aux premières loges. Ils sont arrivés très tôt et connaissent bien sûr le casting de la première soirée : "ls sont tous là, affirme un passionné : il y a Jessica Chastaing, Will Smith". "Isabelle (Huppert), Monica Bellucci" renchérit une voisine."Moi j'aimerais voir Marion Cotillard et Charlotte Gainsbourg dont je suis fan", ajoute un jeune homme.

Charlotte Gainsbourg et Marion Cottillard sont à l'affiche du film d'Arnaud Despechin "les Fantômes d'ismaël" présenté hors compétition. "Faire l'ouverture c'est une belle place, confie Charlotte Gainsbourg. Il n'y a pas de pression". De son côté, Marion Cotillard habituée du festival, est manifestement heureuse de se retrouver une fois de plus sur la Croisette: "Il y a toujours place à la folie, à la découverte, à la surprise".

Reportage : S.Gorny, N.Berthier, S.Pichavant, R.Terragrossa, F.Fontaine
Les deux stars vont séjourner à l'hôtel Majestic où on s'affaire avant l'arrivée des festivaliers. Les neuf membres du jury emmenés par Pedro Almodovar vont s'enfermer pendant toute la durée du festival. Agnès Jaoui attend "d'être émue, transportée, de voyager. Tout ce que Cannes offre en général."

Derniers règlages

A l'intérieur du Palais des festivals les derniers règlages se font dans le calme notamment dans e grand auditorium où les films sont projetés. "On a installé un réseau WIFI pour pouvoir configurer les machines à distance". François de Krucks, spécialiste audio : "L’objectif c’est d’avoir la couverture la plus homogène possible entre ce haut de balcon qui est très lointain et les premiers rangs qui sont 40 mètres plus bas."

Reportage : O. Théron, F. Cerulli, R.Chapelard, T. Gauthier

Claire-Anne Reix, présidente du Palais des Festivals mesure bien l'impact du festival : "C’est un événement qui engendre à peu près 200 millions d’euros de retombées économiques au niveau global, et sur le bassin cannois environ 80 millions d’euros. Ce sont 3 000 emplois". 

Pierre Botillon, directeur adjoint de la police municipale de Cannes rappelle que, dans le contexte actuel, rien n'a été négligé sur le plan de la sécurité : "Nous avons déployé des jardinières en béton pour éviter des attaques de voiture bélier, comme nous avons connu à Nice. Ce dispositif a été déployé sur le boulevard de la Croisette dans son intégralité."

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !