Cannes 2016. Natalie Baye : "Xavier Dolan est un réalisateur hors-norme"

Par @Culturebox
Mis à jour le 19/05/2016 à 13H37, publié le 19/05/2016 à 12H04
Natalie Baye en direct du festival de Cannes pour "Juste la fin du monde"

Natalie Baye en direct du festival de Cannes pour "Juste la fin du monde"

© France3/Culturebox

L'adaptation cinématographique de "Juste la fin du monde", écrit par Jean-Luc Lagarce, se retrouve en compétition officielle au festival de Cannes. Réalisé par Xavier Dolan, le film réunit un casting impressionnant : Gaspard Ulliel, Marion Cotillard, Vincent Cassel ou encore Natalie Baye. Cette dernière nous parle plus en détails de ce huis clos familial où se mêlent secrets, regrets et amertume.

C'est la deuxième fois que Natalie Baye retrouve Xavier Dolan pour un projet. Elle avait déjà participé au tournage de "Laurence Anyways" aux côtés de Suzanne Clément et Melvil Poupaud en 2012. Cette fois-ci elle campe le personnage de la mère dans "Juste la fin du monde", écrit par Jean-Luc Lagarce en 1990.


Casting au sommet

Sur le plateau, l'alchimie entre les acteurs a été immédiate : "On était tous très contents de faire partie de ce film et de travailler avec Xavier. D'autant plus qu'il s'agit d'un beau sujet", confie l'artiste. "Juste la fin du monde" raconte l’après-midi en famille d’un jeune auteur qui, après 12 ans d’absence, retourne dans son village natal afin d’annoncer aux siens sa mort prochaine.

L'histoire d'une fratrie incapable de communiquer et de s'écouter : "Ils ont beaucoup de mal à trouver leur place, à montrer qu'ils s'aiment et qu'ils sont heureux de se retrouver. Il y a de la maladresse, de la pudeur et de la timidité chez chacun. Mon personnage de mère essaie de créer un lien entre les uns et les autres", confie Natalie Baye. Excentrique et particulière, Natalie Baye interprète une figure maternelle aimante mais un peu fofolle : "Elle retrouve un fils qu'elle n'a pas vu depuis plusieurs années. Elle veut que tout soit extraordinaire", ajoute-t-elle.


Un intérêt pour les jeunes talents

Récemment à l'affiche de "Préjudices" d'Antoine Cuypers, Natalie Baye aime tourner avec les jeunes réalisateurs : "J'ai la chance de travailler avec des cinéastes de toutes générations confondues. Je suis aussi actuellement sur un projet de Philippe Lacheau. Ce n'est pas une question d'âge mais de talent", dit l'actrice. Attirée par la qualité du scénario plutôt que par la notoriété d'un réalisateur, Natalie Baye met en avant les qualités d'un métier où les générations peuvent se mélanger.


Pour cette 69eédition du festival de Cannes, Natalie Baye vient présenter le nouveau film de Xavier Dolan. Jeune prodige du cinéma, il avait notamment remporté le Prix du Jury en 2014 et le César du meilleur film étranger l'année suivante pour "Mommy" : "J'ai tourné avec beaucoup de réalisateurs doués et reconnus. Xavier Dolan est sans doute le plus incroyable d'entre tous. Il n'hésite pas à se diriger vers des cinémas complètement différents", finit la comédienne. 

"Juste la fin du monde" est présenté à Cannes le 19 mai 2016.