Cannes 2013 : Brahim Asloum, du ring à la scène, tourne "Young Perez"

Par @Culturebox
Mis à jour le 20/05/2013 à 14H48, publié le 20/05/2013 à 11H11
Brahim Asloum et l'actrice italienne Isabella Orsini à Cannes le 19 mai 2013

Brahim Asloum et l'actrice italienne Isabella Orsini à Cannes le 19 mai 2013

© VALERY HACHE / AFP

L'ancien champion de boxe, Brahim Asloum était à Cannes pour défendre un film qui est encore en tournage. "Young Perez" raconte l'histoire de Victor Perez, une gloire de la boxe des années 30. La ressemblance entre l'acteur et le personnage qu'il incarne est troublante.

A 34 ans, l'ancien boxeur Brahim Asloum fait ses débuts d'acteur sous la direction de Jacques Ouaniche. Il interprète Victor Young Perez, champion du monde des poids mouche. Le film éponyme retrace le parcours de ce sportif qui a gagné 91 combats (sur 136) dont 27 par KO dans les années 1930 et sa fin tragique dans l'Allemagne nazie.

Le film est attendu pour la fin d’année sur les écrans. A moins qu'il ne soit retenu pour le prochain festival de Berlin. Dans ce cas, les amateurs de salles obscures devront attendre le début 2014. 

Reportage : S. Gorny / S. Pichavant / G. Gheorghita / P. Gueny
Un rôle sur mesure à sa mesure
26 combats, 24 victoires dont 10 par KO. Brahim Asloum est avant tout un champion de boxe. Il est même l'unique champion olympique français à avoir décroché un titre mondial professionnel. Alors un sportif qui devient comédien, certains pourraient y voir une anomalie voire un argument de promotion.

Pourtant à y regarder de plus près, avoir choisi Brahim Asloum pour interpréter Victor Young Perez, cela n'a rien d'anormal. Car qui d'autre qu'un champion de boxe pouvait incarner un champion du monde des poids-mouche. Qui d'autre que Brahim Asloum pouvait rendre avec autant de justesse les coups et les sensations ressentis sur un ring.

Et puis surtout, la ressemblance entre le jeune français d'origine algérienne et le tunisien de confession juive est plus que troublante. Pour la crédibilité du film, Brahim Asloum a eu droit à un régime très spécial. Il a d'ailleurs confié à nos confrères de RTL : "De 64 kilos, je suis descendu à 56. Je me suis remusclé. J'ai fait la première partie du film à 60 kilos. Pour la deuxième partie, je ne mangeais plus rien".
Victor Perez, dit Young Perez, champion du monde des poids-mouche

Victor Perez, dit Young Perez, champion du monde des poids-mouche

© DR
Victor Young Perez, un champion presque oublié 
Coqueluche du Tout-Paris dans les années 30, le boxeur est vite tombé dans l'oubli. Longtemps, la seule trace publique de l’existence de Young Perez s’est trouvée en Tunisie. Le stade de la mythique équipe de l’Espérance sportive de Tunis célébrait l’enfant de la Hara, avant d’être reconstruit en 1967. Dans l’Hexagone, il a fallu la longue mobilisation de Jacques Toros et des Fils et filles de déportés juifs de France pour que le boxeur soit honoré.

Pourtant, Victor Young Perez de son vrai nom Victor Younki a donné à la France l’un de ses plus beaux trophées. En juin 1931, il est sacré champion de France. “Et voici le crépu Young détenteur du trophée national”, commente alors l’hebdomadaire, Le Miroir des sports. Le ressortissant du protectorat français emballe par ses succès mais aussi par son style.

A 20 ans, il est sacré champion du monde. Ou plutôt à 19. Car selon Jacques Toros, qui a milité avec Me Serge Klarsfeld pour la réhabilitation du boxeur dans la mémoire du sport français, il était encore plus jeune qu’on ne l’a cru. 

Casting 
Dans le film, Patrick Bouchitey incarne l’entraîneur du champion de boxe. Steve Suissa interprète son frère. L'actrice italienne Isabella Orsini a été choisie pour le rôle de Mireille Balin, le grand amour du boxeur et actrice française très populaire à l'époque. Elle jouera d’ailleurs dans « Pepe le Moko ».

Mireille Balin abandonne Victor Young Perez pour Jean Gabin. Elle aura également une relation avec Tino Rossi. Mais surtout, elle traversera la guerre comme compagne d’un officier de la Wehrmacht et n’échappera pas aux foudres de l’épuration. Considérée comme l’une des plus belles actrices du cinéma français des années 30, sinon la plus belle, elle mourut dans l'anonymat et la misère.