"En solitaire" et "Vandal" lauréats du festival du cinéma français à Hollywood

Par @Culturebox
Mis à jour le 29/04/2014 à 09H04, publié le 29/04/2014 à 09H03
François Cluzet dans "En Solitaire" de Christophe Offenstein

François Cluzet dans "En Solitaire" de Christophe Offenstein

© Senator Filmverleih

Les films "En solitaire", "Vandal" et "Casse-tête chinois" ont remporté les principaux prix du 18e COLCOA, le festival du cinéma français à Hollywood, ont annoncé lundi les organisateurs en clôture de la manifestation.

Le film de Christophe Offenstein "En solitaire", qui met François Cluzet aux prises avec un passager clandestin sur son voilier, a remporté le Prix du public.
"En solitaire" : la bande-annonce
"Vandal", d'Hélier Cisterne, dans lequel un adolescent en manque de repères découvre le monde du graffiti sauvage, décroche pour sa part le Prix de la critique américaine.
"Vandal" : la bande-annonce
Le Prix spécial du public et le "Coming Soon Award", qui récompense un film déjà acheté par un distributeur nord-américain, sont allés à "Casse-tête chinois" de Cédric Klapisch, troisième volet de sa trilogie commencée avec "L'auberge espagnole". Le réalisateur était l'un des invités d'honneur du festival, qui lui a consacré son "Focus sur un cinéaste".
Le public a accordé une mention spéciale au dernier opus de Diane Kurys, "Pour une femme", tandis que le jury de critiques a décerné un prix spécial à "Mon âme par toi guérie" de François Dupeyron et une mention spéciale au film "Les Terrasses" de Merzak Allouache.
"Mon âme par toi guérie" : la bande-annonce
Le prix du premier long-métrage de fiction est allé à "Les garçons et Guillaume, à table !", grand gagnant des derniers César, tandis que "Flore" a décroché le trophée du documentaire et "La Fugue" celui du court-métrage.
COLCOA, le plus gros festival de films français en dehors de l'Hexagone, a présenté pendant une semaine un nombre record de 61 films dont 32 longs métrages en compétition.
"Le palmarès confirme la volonté de récompenser à la fois des auteurs reconnus aux Etats-Unis et des nouveaux talents", a déclaré François Truffart, directeur et programmateur du festival.