"Elle", de Paul Verhoeven, représentera la France aux Oscars

Par @Culturebox
Mis à jour le 26/09/2016 à 18H43, publié le 26/09/2016 à 18H28
Isabelle Huppert et Paul Verhoeven au Festival de Cannes 2016, pour "Elle"

Isabelle Huppert et Paul Verhoeven au Festival de Cannes 2016, pour "Elle"

© ALBERTO PIZZOLI / AFP

Le film "Elle", production franco-allemande, a majorité française, du néerlandais Paul Verhoeven avec Isabelle Huppert et Laurent Lafitte, projeté au Festival de Cannes en compétition, a été choisi par le comité de sélection des Oscars pour représenter la France dans la sélection Meilleur film étranger, a annoncé le Centre national du cinéma (CNC).

Produit à 80% par la France, "Elle" est le premier film français du "Hollandais violent" qui a notamment signé "Basic Instinct" ou "Robocop" aux Etats-Unis. Le casting est uniquement composé d'acteurs français, dont Isabelle Huppert qui interprète une femme d'affaires revêche dont la vie bascule après avoir été agressée un soir par un homme  cagoulé. Pressentant que son violeur (interprété par Laurent Laffite) rôde toujours,  elle se met à le traquer en retour et un jeu étrange s'installe entre eux.

Parmi les autres comédiens à leurs côtés : Anne Consigny, Charles Berling, Virginie Efira ou Judith Magre. Le film, qui a réalisé un peu plus de 550.000 entrées en France depuis sa  sortie fin mai, est une adaptation du roman "Oh..." du Français Philippe Djian. C'est le seizième long métrage de Paul Verhoeven, 78 ans, dont les premiers films ont été réalisés aux Pays-Bas ("Turkish Delice", "Le Quatrième homme"…), avant une longue carrière aux Etats-Unis avec "Total Recall", Starship Troopers" ou "Showgirls" (qui vient de ressortir en France), avant de revenir en Europe en 2006 avec "Black Book".
La commission chargée de la sélection française, composée de professionnels  du cinéma, avait retenu quatre films lors d'une présélection annoncée la  semaine dernière : "Frantz" de François Ozon, "Les Innocentes" d'Anne Fontaine,  "Cézanne et moi" de Danièle Thompson et "Elle".

La course est longue pour l'Oscar du meilleur film étranger. Les pays font  chacun leur proposition, puis l'Académie des Oscars publie en décembre une  première liste de films sélectionnés, neuf l'an dernier sur 81 films présentés  au départ. En janvier, elle publie une sélection finale de cinq concurrents.

L'an dernier, le film proposé par la France, "Mustang" de la réalisatrice  franco-turque Deniz Gamze Erguven, figurait dans cette sélection finale. C'est  finalement le film hongrois "Le Fils de Saul" de Laszlo Nemes qui l'avait  emporté. La 89e cérémonie des Oscars aura lieu le 26 février 2017. La liste complète  des nominations sera dévoilée le 24 janvier. La France n'a pas remporté l'Oscar du meilleur film étranger depuis 1993.  Elle avait alors été récompensée pour "Indochine" de Régis Wargnier, avec Catherine Deneuve.

Un autre film a été annoncé lundi comme participant à la course aux Oscars pour le Meilleur film étranger : le documentaire italien "Fuocoammare" sur les migrants à Lampedusa. Le film a déjà remporté l'Ours d'or à la dernière Berlinale en février.