Cinemed 2014 : carton plein pour le réalisateur georgien George Ovashvili

Par @Culturebox
Mis à jour le 03/11/2014 à 17H14, publié le 03/11/2014 à 16H58
"La Terre éphémère" de George Ovashvili

"La Terre éphémère" de George Ovashvili

© Arizona Films

George Ovashvili avec son dernier film "La Terre éphémère" rafle les quatre prix du 36e festival Cinemed. Une première dans l’histoire du festival du cinéma méditerranéen de Montpellier et une immense fierté pour le réalisateur géorgien.

Reportage : JM.Escafre, E.Garibaldi, E.Gratacos

Prix du public, de la critique, de la meilleure musique et grand prix de l’Antigone d’Or. George Ovashvili se souviendra sans doute longtemps de cette soirée de clôture de Cinemed qui a vu son dernier film rafler toutes les récompenses.
 
Dans "La Terre éphémère" Ovashvili raconte l’histoire d’un grand-père Abkaze et de sa petite-fille qui cultivent du maïs sur une île éphémère du fleuve Inguri. Un fleuve, frontière naturelle entre le Géorgie et l’Abkhazie, sur lequel des bandes de terres fertiles apparaissent et disparaissent au fil des saisons. Le lien intense qui les lie à la nature va être perturbé par les rondes des garde-frontières.

 
L’équipe de Cinemed menacée ?
 
C’est la rumeur qui a circulé pendant tout le festival. Le président du Cinemed Henri Talvat et son directeur Jean-François Bourgeot vivraient leur dernier festival. Alors Henri Talvat a attendu la cérémonie de clôture pour demander des comptes à Bernard Travier, vice-président de l'Agglomération de Montpellier, en charge de la culture, et à Cédric de Saint-Jouan, adjoint à la culture de la ville. Selon nos confrères de Midi-Libre les deux élus présents samedi soir au Corum n’ont pas vraiment démentie la rumeur tout en défendant le festival.
 
Ecoutez la réaction du directeur de Cinemed Jean-François Bourgeot au micro de France 3 Languedoc-Roussillon :

  
"La Terre éphémère" de George Ovashvili
avec Ilyas Salman, Mariam Buturishvili, Irakli Samushia
Géorgie/France – 2014 – 1h40mn
Distribution Arizona Films 
En salles le 24 décembre 2014