Cinéma : la Chine devient le deuxième marché mondial

Par @Culturebox
Mis à jour le 25/10/2015 à 17H34, publié le 25/10/2015 à 17H32
"Lost in Thailand", blockbuster chinois

"Lost in Thailand", blockbuster chinois

© DR

La Chine se place deuxième après les Etats-Unis en terme de fréquentation des salles de cinéma. Son industrie du film a su s'adapter à la demande du public. Si les films chinois ambitieux font un carton à l'export, comédies et films d'action remportent le plus grand succès. Seuls une cinquantaine d'oeuvres étrangères sortent chaque année en Chine. Plusieurs cinéastes français y tournent des films.

Bien que le prix d'un billet pour une séance de cinéma soit très cher (le même prix qu'en France alors que le revenu moyen est de 430 euros par mois en Chine pour 1474 euros en France) les spectateurs chinois n'hésitent plus à braver les files d'attente pour aller voir le dernier blockbuster. Sans doute une des multiples preuves que la classe moyenne progresse de jour en jour dans les grandes villes chinoises. Le blockbuster à l'affiche est bien souvent chinois, car le nombre de films étrangers autorisés à pénétrer le marché de l'Empire du Milieu reste très limité, guère plus d'une cinquantaine chaque année. 

Et comme on va le comprendre dans le reportage suivant, des réalisateurs étrangers et notamment français viennent travailler sur des projets et des productions chinoises. Certains d'entre eux sont même très connus.

Reportage : A. de Chalvron / S. Giaume / E. Cai