Cannes 2017 : David Lynch ovationné pour son retour avec sa série "Twin Peaks"

Par @Culturebox
Mis à jour le 25/05/2017 à 21H42, publié le 25/05/2017 à 21H25
David Lynch et Kyle MacLachlan alias l'agent spécial Dale Cooper à la présentationde  de "Twin Peaks" saison 3

David Lynch et Kyle MacLachlan alias l'agent spécial Dale Cooper à la présentationde  de "Twin Peaks" saison 3

© MUSTAFA YALCIN / ANADOLU AGENCY/AFP

David Lynch a eu droit à une ovation jeudi pour son retour à Cannes où il n'était pas venu depuis 15 ans: le réalisateur, Palme d'or pour "Sailor et Lula" en 1990, a monté les marches pour présenter la troisième saison de "Twin Peaks" qui signe son grand retour derrière une caméra.

Il a été accueilli sous les applaudissements chaleureux du Grand Théâtre Lumière où doit suivre la projection des deux premiers épisodes de la légendaire série. Des "I love you" ont fusé alors que le réalisateur et l'acteur Kyle MacLachlan, alias l'agent spécial Dale Cooper, venaient de poser en haut des marches sous les flashes de dizaines de photographes. "Le retour de David Lynch derrière la caméra est un événement", a déclaré Thierry Frémaux, délégué général du Festival, en accueillant le cinéaste américain. Il a rappelé que le président du jury de Cannes 2002 avait déclaré : "Si le cinéma doit mourir, c'est en France qu'il poussera son dernier soupir".

Des applaudissements nourris ont de nouveau salué le générique du premier épisode de la série dont l'intrigue se déroule dans une bourgade aux inquiétantes étrangetés, quelque part à la frontière nord-ouest du pays, là où la brume enveloppe la forêt et ses nombreux mystères. Parmi eux, le meurtre de Laura Palmer (Sheryl Lee), que résolvait l'agent Dale Cooper après deux saisons et un film "Twin Peaks: Fire walk with me", présenté en compétition en 1992. Il fallait alors prêter une très grande attention à une séquence de l'ultime épisode où Palmer prévenait Cooper : "Nous nous reverrons dans 25 ans".

"Je ne cesserai jamais de penser à Twin Peaks"

L'oracle avait donc parlé. Mais le retour de "Twin Peaks" était-il vraiment prévu? "Dans mon inconscient peut-être, mais certainement pas de façon consciente. Dans mon esprit, j'avais mis un point final à la série. J'ai cependant toujours confié que je ne cesserais jamais de penser à +Twin Peaks+, de me poser des questions sur son intrigue et d'imaginer ce qu'il pourrait bien advenir de ses personnages", explique-t-il dans une interview diffusée sur le site du Festival.

Arrivé à Cannes mardi pour participer à la prestigieuse soirée anniversaire du Festival, le cinéaste de 71 ans, Prix de la mise en scène en 2001 pour "Mulholland Drive", avait monté une première fois les marches avec d'autres stars conviées pour l'événement. On l'a vu tenir affectueusement la main de la Néo-Zélandaise Jane Campion, elle aussi invitée à présenter la deuxième saison de sa série "Top of the Lake", et embrasser chaleureusement le président du jury, l'Espagnol Pedro Almodovar.

La projection des deux premières heures de cette troisième saison qui en comporte 18 au total n'est toutefois pas une exclusivité: ces deux épisodes ont déjà été diffusés sur Showtime aux Etats-Unis. Ils devaient passer sur Canal+ en France jeudi soir, juste après Cannes. 

L'artiste, qui était revenu à ses premières amours de plasticien ces dernières années, en a-t-il pourtant fini avec le 7e art, comme il l'a laissé entendre dans plusieurs interviews au cours de la promotion de "Twin Peaks"? "Non, mes propos ont été mal rapportés. Je n'ai pas dit que j'arrêtais le cinéma. Simplement que nul ne sait ce que réserve l'avenir", a répondu Lynch. Le Festival de Cannes et ses fans veulent le croire.