Cannes 2015 : Nanni Moretti et Gus Van Sant au programme

Par @Culturebox Journaliste, responsable de la rubrique Cinéma de Culturebox
Mis à jour le 09/09/2015 à 17H40, publié le 16/05/2015 à 07H19
L'acteur John Turturro, d'origine italienne, dirigé pour la première fois par Nanni Moretti

L'acteur John Turturro, d'origine italienne, dirigé pour la première fois par Nanni Moretti

© Le Pacte

Deux Palmes d'or en lice samedi. Nanni Moretti, Palme d'or en 20O1 pour "La Chambre du fils", et Gus Van Sant lauréat en 2003 avec "Elephant". Du lourd. Ils sont en compétition pour le premier avec "Mia Madre", drame familial que Moretti interprète au côté de John Turturro, et pour le second, "La forêt des songes", avec Matthew McConaughey, autour du suicide : comme on le voit, que du bonheur...

Compétition

Deux habitués de Cannes. Vont-ils rejoindre le club fermé des deux fois palmés ? Cela semble mal parti pour Gus Van Sant qui s'est fait quelque peu chahuté à la projection de presse de vendredi soir. Il faut dire que l'unanimité s'est faite contre "La forêt des songes", qui commence très bien, puis s'enfonce dans un pathos à n'en plus finir. C'est donc plutôt mal parti...

Quant à Nanni Moretti, son film est dévoilé ce samedi matin. Il y est interprète, comme il aime le faire, au côté de Margherita Buy, accompagnés de John Turturro, un proche des frères Coen, présidents du jury, avec lesquels il a tourné à plusieurs reprises. L'histoire d'une réalisatrice de films prise dans les méandres de ses relations familiales. Famille personnelle, famille de cinéma, faut-il choisir ?

Hors compétition

Mais il n'y a pas que la compétition dans la vie. Ainsi, en séance spéciale, Natalie Portman présente son premier film comme réalisatrice, "Une histoire d'amour et de ténèbres". Réalisatrice, elle est également scénariste et interprète de cette adaptation du roman de Amos Oz, sur l'éducation d'un homme durant la création de l'Etat d'Israël.

Natalie Portman dans "Une histoire d'amour et de ténèbres" qu'elle a réalisé

Natalie Portman dans "Une histoire d'amour et de ténèbres" qu'elle a réalisé

© DR

Enfin, dans la section Un certain regard, est projeté le deuxième film de Alice Winocour, "Maryland", avec Matthias Schoenaerts  et Diane Kruger, excusez du peu, sur un agent de sécurité troublé par des résurgences post-traumatiques suite à une mission en Afghanistan.

Diane Kruger et Matthias Schoenaerts dans "Maryland" de Alice Winocour

Diane Kruger et Matthias Schoenaerts dans "Maryland" de Alice Winocour

© Mars Distribution

Si le film retient l'attention par son sujet, c'est aussi par le biais du premier long métrage de Alice Winocour, "Augustine", très remarquable, sur la pensionnaire préférée de Charcot. On lui souhaite une même réussite avec ce deuxième film.