"Birdman" survole les 87e Oscars avec quatre statuettes

Par @Culturebox Journaliste, responsable de la rubrique Cinéma de Culturebox
Mis à jour le 24/02/2015 à 12H53, publié le 23/02/2015 à 02H50
Alejandro González Iñárritu aux Oscars 2015

Alejandro González Iñárritu aux Oscars 2015

© KEVIN WINTER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

"Birdman" de Alejandro González Iñárritu a remporté quatre Oscars, meilleur scénario original, meilleur réalisateur, meilleure photographie et meilleur film. Ne manquait plus que celui de meilleur acteur (Michael Keaton l'aurait mérité), revenu à Eddie Redmayne pour son interprétation de Stephen Hawking dans "Une merveilleuse histoire du temps", Julianne Moore étant oscarisée meilleure actrice.

"Birdman" avait déjà enthousiasmé les Spirit Awards (Cinéma indépendant), les Directors Guild Awards (syndicat des réalisateurs), le prix du meilleur film décerné par le Syndicat des producteurs américains (Producers Guild of America, PGA), il ne lui manquait plus que les Oscars : c'est fait, dans des catégories majeures. Dommage que Michael Keaton n'apporte pas la cerise sur le gâteau, alors qu'il est fabuleux dans le film. La statuette est revenue à Eddie Redmayne, pour son rôle de Stephen Hawking dans "Une merveilleuse histoire du temps", l'Académie étant friande de prestation spectaculaire...

Le grand absent est "American Sniper" de Clint Eastwood, qui ne reçoit que le Prix du montage son, une récompense technique mineure, alors que le cinéaste pouvait prétendre au titre de meilleur réalisateur, et Bradley Cooper à celui de meilleur acteur.

Comme attendu, Julianne Moore a remporté l'Oscar de la meilleur actrice pour son interprétation d'une enseignante devenant Alzheimer (décidemment les Oscars aiment les malades). Rapellons que l'actrice a déjà été récompensée pour cette prestation dans quatre autres cérémonies, et pour "Maps to the Stars" de David Cronenberg au Festival de Cannes en 2014.

Les bonnes surprises sont venus de "WhiplashDamien Chazelle, meilleur second rôle masculin (J.K Simmons), meilleur son et meilleur montage, mais également de "The Grand Budapest Hotel" de Wes Anderson, plus cloisonné dans les prix techniques : Oscar des costumes, des décors, maquillages et coiffures, mais également meilleure bande originale, pour le compositeur français Alexandre Desplat.

La France était aussi reconnu par le bias d'un coup de chapeau à Jean-Claude Carrière, scénariste (entre autre) émérite qui a travaillé avec une foule de grands metteurs en scène, comme Luis Bunuel, Volker Schlöndorff, Jean-Luc Godard, Patrice Chéreau...

Toute la soirée et les Oscars dans leur ordre d'attribution

A l'issue d'une chanson magiquement menée par le maître de cérémonie, le comédien Neil Patrick Harris a rappelé que 60 longs métrages et courts avaient été sélectionnés pour ces 87e Oscars. Il a souhaité que le maximum de spectateurs se retrouvent dans ces films avant d'annoncer le premier long métrage nommé pour le meilleur second rôle masculin.

Meilleur second rôle masculin

J.K Simmons a été récompensé pour "Whiplash" de Damien Chazelle. Il rivalisait avec Mark Ruffalo ("Foxcatcher"), Edward Norton ("Birdman"), Ethan Hawke ("Boyhood") et Robert Duvall ("Le juge") dans cette catégorie.
"Whiplash" : la bande-annonce
Meilleurs costumes

L'Oscar des meilleurs costumes est revenu à Milena Canonero pour "The Grand Budapest Hotel" de Wes Anderson, des mains de Jennifer Lopez.

Meilleurs maquillages et coiffures

L'Oscar a été décerné à  Julie Dartnell pour  "The Grand Budapest Hotel" de Wes Anderson.
"The Grand Budapest Hotel" : la bande-annonce
Meilleur film étranger (en langue étrangère, selon la dénomination des Oscars)

Le prix a été remis par Nicole Kidman à "Ida" du Polonais Pawel Pawlikowski
Meilleur court métrage de fiction

L'Oscar est revenu à "The Phone call" de Matt Kirby.

Meilleur court-métrage documentaire

"Cross Hotline Veteran Press" a été récompensé de la statuette pour ce film sur les vétérans de guerre.

Un hommage a été rendu à Jean-Claude Carrière pour son travail avec de nombreux cinéastes, comme Luis Bunuel, Volker Schlöndorff, Pierre Etaix ou Jacques Tati.

Le meilleur son

L'oscar du meilleur son est revenu à  Ben Wilkins et Thomas Curley pour "Whiplash" de Damien Chazelle

Le meilleur montage son

Oscar revenu à Alan Robert Murray pour "American Sniper" de Clint Eastwood, seule récompense pour le film, quelque peu restreinte.
"American Sniper" : la bande-annonce
Meilleure actrice dans un second rôle

La statuette a été décernée à Patricia Arquette pour son rôle dans "Boyhood" de  Richard Linklater. En recevant son prix, l'actrice a milité pour une même rémunération entre les acteurs et les actrices aux Etats-Unis, où les différences de salaires sont très importantes. Elle devient la première oscarisée d'une dynastie de trois générations d'acteurs à remporter la statuette : la consécration d'une carrière de trente ans.
Meilleurs effets visuels

L'Oscar est revenu à  Paul J. Franklin, Andrew Lockey, Ian Hunter (III) et Scott Fisher pour "Interstellar" de Christopher Nolan.
"Interstellar" : la bande-annonce
Meilleur court-métrage d'animation

Récompense remise au "Festin" de Patrick Osborn (production Disney), sur ce que mange toute sa vie un chien.
Le Festin : la bande-annonce
Meilleur film d'animation

L'Oscar est revenu aux "Nouveaux héros" de Don Hall et Chris Williams (II), production Disney/Pixar, d'après le comic book éponyme Marvel .
Les Nouveaux héros : la bande-annonce
Les meilleurs décors

La statuette a été décernée à Adam Stockhausen, pour "The Grand Budapest Hotel" de Wes Anderson.

La meilleure photographie

Le Prix a été remis à Emmanuel Lubezki, pour "Birdman" qui a partagé cette reconnaissance avec le réalisateur Alejandro González Iñárritu qui a travaillé son film tout en plans séquences complexes, ou paraissant tels. Le directeur de la photographie avait reçu la statuelle l'an dernier pour "Gravity". Elle lui avait également déjà été remise pour "Sleepy Hollow" de Tim Burton, en 1999.

Le meilleur montage

L'Oscar du meilleur montage est revenu à Tom Cross pour "Whiplash", notamment pour les scènes de jeu de batterie, très rythmées et spectaculaires.

Le meilleur documentaire

La statuette a été décernée à "Citizenfour" de Laura Poitras, sur Edward Snowden qui a dévulgué l'espionnage de l'Etat américain, par le NSA, sur les citoyens du monde entier. Le film sort en France le 4 mars.
La meilleure chanson originale pour un film

La récompense est revenue pour la chanson "Glory" dans "Selma" de Ava DuVernay, interprétée par John Legend et Common.
"Glory", chanson du film Selma
"Selma" : la bande-annonce
La meilleure musique originale de film

Après la prestation sur scène de Lady Gaga qui a repris une des chansons de "La Mélodie du bonheur" (1965, Robert Wise), Julie Andrews, (interprète principale du film) a remis l'Oscar de la meilleure bande originale de film au Français Alexandre Desplat pour "The Grand Budapest Hotel" de Wes Anderson. Nommé à maintes reprises aux Oscars (8 nominations), c'est la première fois qu'il décroche la mythique statuette. C'est la troisième fois que le compositeur travaillait avec Wes Anderson.

Le meilleur scénario original

L'Oscar du meilleur scénario original a été attribué à  Alejandro González Iñárritu, Nicolas Giacobone, Alexander Dinelaris et Armando Bo, pour "Birdman" de Alejandro González Iñárritu.

La meilleure adaptation pour un scénario 

La statuette est revenue à Graham Moore pour "Imitation Game", d'après la biographie de AlanTuring par Andrew Hodges. Le film, qui raconte le destin de Alan Turing, décrypteur du code Enigma des nazis durant la seconde guerre mondiale, et pionnier de l'informatique. Il s'est suicidé après avoir été condamné par le royaume-uni pour son homosexualité. Il n'a été gracié par la reine Elisabeth II qu'en 2013.
"Imitation Game" : la bande-annonce
Le meilleur réalisateur

L'Oscar du meileur réalisateur a été attribué à Alejandro González Iñárritu, pour "Birdman", qui a dit porter sur scène le costume de Michael Keaton dans le film, "un peu étroit et qui ne sent pas très bon". Il a défendu la diversité que porte les comédiens en eux, et pas assez reconnue par la profession, tout en faisant la différence entre leur ego et l'admiration qu'ils inspirent. Une pensée qui recoupe le sujet de son film.
"Birdman" : la bande-annonce
Le meilleur acteur

Le Prix du meilleur acteur a couronné Eddie Redmayne, dans "Une merveilleuse histoire du temps" de James Marsh  pour son interprétation de Stephen Hawking, cosmologiste britannique atteint d'une dystrophie neuromusculaire, plus connue sous le nom de maladie de Charcot, qui va s’attaquer à ses membres, sa motricité, et son élocution.
"Une merveilleuse histoire du temps" : la bande-annonce
La meilleure actrice

L'Oscar de la meilleure actrice a été décerné à Julianne Moore pour son rôle d'une linguiste perdant la mémoire, atteinte de la maladie d'Alzheimer, dans "Still Alice" de Richard Glatzer et Wash Westmoreland. L'actrice a déclaré sur scène que quand Richard Glatzer a appris être atteint de la maladie d'Alzheimer et qu'on lui a demandé ce qu'il voulait faire, il a déclaré qu'"il voulait réaliser un film".
Still Alice : la bande-annonce
Oscar du meilleur film

Remis par Sean Penn, honoré d'un César pour l'ensemble de sa carrière à la 40 cérémonie des César vendredi dernier, l'Oscar du meilleur film est revenu à "Birdman" de Alejandro González Iñárritu. Le film sort en France mercredi 25 février prochain. Ne le ratez pas !

Les nommés dans les principales catégories

Meilleur film

- "American Sniper" de Clint Eastwood
- "Birdman" de Alejandro G Inarritu
- "Selma" de Ava DuVernay
- "Boyhood" de Richard Linklater
- "Imitation game" de Morten Tyldum 
- "The Grand Budapest Hotel" de Wes Anderson
- "Une merveilleuse histoire du temps" de James Marsh
- "Whiplash" de Damien Chazelle

Meilleur réalisateur
- Alejandro G Inarritu ("Birdman.")
- Richard Linklater ("Boyhood")
- Bennett Miller ("Foxcatcher")
- Wes Anderson ("The Grand Budapest Hotel"
- Morten Tyldum ("The Imitation Game.")

Meilleure actrice
- Marion Cotillard ("Deux jours, une nuit")
- Felicity Jones ("Une merveilleuse histoire du temps")
- Julianne Moore ("Still Alice")
- Rosamund Pike ("Gone Girl")
- Reese Witherspoon ("Wild")

Meilleur acteur
- Bradley Cooper ("American Sniper)
- Benedict Cumberbatch ("Imitation Game")
- Eddie Redmayne ("Une merveilleuse histoire du temps")
- Michael Keaton ("Birdman")

Meilleure actrice dans un second rôle
- Patricia Arquette ("Boyhood")
- Laura Dern (Wild)
- Keira Knightley ("Imitation Game")
- Meryl Streep ("Into the Woods, Promenons-nous dans les bois")
- Emma Stone ("Birdman")

Meilleur acteur dans un second rôle
- Edward Norton ("Birdman")
- Ethan Hawke ("Boyhood")
- Robert Duvall ("Le Juge")
- Mark Ruffalo ("Foxcatcher")
- J.K Simmons ("Whiplash")

Meilleur film étranger
- "Ida" (Pologne)
- "Leviathan" (Russie)
- "Tangerines Mandariinid" (Estonie)
- "Timbuktu" (Mauritanie)
- "Les nouveaux sauvages" (Argentine)

Meilleure musique
- Alexandre Desplat "The Grand Budapest Hotel"
- Alexandre Desplat : "The Imitation Game"
- Johann Johannsson : "Une merveilleuse histoire du temps"
- Gary Yershon : "Mr Turner"
- Hans Zimmer : "Interstellar"

Meilleur scénario original
- "Boyhood"
- "Birdman"
- "Foxcatcher"
- "Night Call"
- "The Grand Budapest Hotel"

Meilleur scénario adapté
- "American Sniper"
- "Inherent Vice"
- "The Imitation Game"
- "Une merveilleuse histoire du temps"
- "Whiplash"

Meilleur film d'animation
- "Big Hero 6"
- "How to train your Dragons Dragons"
- "Song of the sea"
- "The Boxtrolls"
- "The Tale of Princess Kaguya"