"Au nom de l'ordre et de la morale", Grand prix du Figra 2015

Par @Culturebox
Mis à jour le 04/04/2016 à 08H15, publié le 03/04/2016 à 09H28
Photo extraite de la BA du documentaire "Au nom de l'ordre et de la morale", grand prix du Figra 2016

Photo extraite de la BA du documentaire "Au nom de l'ordre et de la morale", grand prix du Figra 2016

© DR

Le documentaire "Au nom de l'ordre et de la morale" de Bruno Joucla et Romain Rosso a remporté samedi le Grand Prix du 23e Festival international du grand reportage d'actualité et du documentaire de société, a annoncé la direction du festival organisé au Touquet (Pas-de-Calais). Cette édition 2016 se déroule jusqu'au 3 avril.

Le documentaire revient sur le conservatisme extrême de la société suisse entre 1940 et 1980, où de nombreuses jeunes mères jugées indigentes ou alcooliques ont été stérilisées ou jetées en prison, et leurs enfants placés dans des institutions religieuses, sans procédures judiciaires.
Bande Annonce - Au nom de l’ordre et de la morale
La relation parents/enfants violentée par une société verrouillée était également le thème des "Enfants du péché" de Saskia Weber et Nicolas Glimois, prix spécial du jury. Il raconte la découverte en mai 2014 de centaines de restes d'enfants enterrés dans une fosse septique inutilisée dans l'ouest de l'Irlande, où se trouvait un ancien foyer pour mères célibataires et enfants illégitimes.
Détail de l'affiche du Figra 2016

Détail de l'affiche du Figra 2016

© Figra
Le Grand prix pour la catégorie des films à la durée inférieure à 40 minutes a été attribué à "Haya, rebelle de Raqqa", de Claire Billet et Lyana Saleh, sur une jeune Syrienne revenue dans la ville contrôlée par l'Etat islamique pour y filmer clandestinement le quotidien de la population avant les  bombardements de la coalition.

Le public a récompensé "Young et moi" de Sophie Nahum via le prix Autrement vu, sur un boxeur champion du monde, déporté à Auschwitz.

Le prix Quéméner/Reporters sans frontières a été remis à "Jharia, une vie en enfer", de Jean Dubrel et Tiane Doan Na Champassak, sur une mine indienne centenaire aux conditions de travail effroyables.

"Mon président est en voyages d'affaire", de Laurent Richard, a obtenu le Prix Scam de l'investigation.