Angoulême, le Festival du Cinéma Francophone qui monte, qui monte...

Par @Culturebox
Mis à jour le 30/08/2017 à 17H06, publié le 27/08/2017 à 19H19
Le réalisateur Guillaume Gallienne et la comédienne Adeline Dermy venus présenter "Maryline" au festival d'Angoulême

Le réalisateur Guillaume Gallienne et la comédienne Adeline Dermy venus présenter "Maryline" au festival d'Angoulême

© France 3 Culturebox

La 10e édition du Festival du Film Francophone d'Angoulême touche à sa fin. Fondé par Marie-France Brière et Dominique Besnehard, le festival compte désormais parmi les événements qui peuvent influer sur la carrière d'un film. Parmi les invités phares de cette édition : Catherine Deneuve et Gérard Depardieu venus présenter "Bonne Pomme" de Florence Quentin sorti le 25 août dernier.

Sur la carte de visite de Marie-France Brière on peut lire "productrice, réalisatrice et directrice des programmes de télévision", sur celle de Dominique Besnehard "directeur de casting, agent artistique et producteur". Et sur les deux : "cofondateur (trice) du Festival du Film Francophone d'Angoulême". Il n'est donc pas trop étonnant qu'en dix ans, ces deux-là aient joué de leur entregent pour faire venir les plus grands réalisateurs, réalisatrices et interprètes de langue française dans la capitale de la bande dessinée. Pas seulement du fait de leur influence, mais parce que l'un et l'autre jouissent d'un important capital de sympathie dans la profession.

Bien que prenant de l'importance année après année, le festival du Film Francophone d'Angoulême n'a pas les chevilles qui enflent ! L'ambiance y reste bon enfant et le public a l'occasion d'apercevoir les célébrités autrement qu'à travers le verre fumé des limousines.

Reportage : France 3 M. Vial / N. Berthier / P. Torz / S. Lacombe

Taille humaine

Cela s'appelle un festival à taille humaine : le public apprécie d'ailleurs cette proximité avec les personnalités venues présenter les films. Et pour bien pouvoir montrer qu'on a effectivement approché Deneuve ou Depardieu, on réclame un autographe et mieux, plus moderne et plus immédiat pour les réseaux sociaux, prendre un selfie en approchant son propre visage inconnu de celui, hyper célèbre, de la star complaisante.

"Petit Paysan"

Mais loin d'être un événement mondain, le Festival du Film Francophone est avant tout un rendez-vous autour du cinéma. A Angoulême, on est loin de Paris et de ses coteries, et la sélection des films fait, sans ostracisme aucun, la part belle à des histoires éloignées des nombrilismes germanopratins. Témoin, par exemple "Petit Paysan" de Hubert Charruel avec Sara Giraudeau et  Swann Arlaud.

Reportage : A. Hébert - France 3 Champagne-Ardenne C.H. Boudet / C. Crenn /P. Lordon

"Un beau soleil intérieur"

Juliette Binoche et Claire Denis ont fait le déplacement à Angoulême pour y accompagner "Un beau soleil intérieur" le dernier opus de cette dernière, déjà projeté en mai dernier à Cannes lors de la Quinzaine des Réalisateurs. Un film porté par une réalisatrice, une auteure à succès, Christine Angot, et une actrice parmi les plus renommées du cinéma français, de là dire qu'il s'agit d'un film de femmes, c'est peut-être aller vite en besogne.

Reportage : France 3 Poitou-Charentes I. Hirsch / M. Nadal / A. Grignard / J. Etienne

"Money"

Autre film projeté à Angoulême, autre genre : "Money" de Gela Babluani. Un polar aussi noir que son titre est explicite. Violent et psychologique, "Money" est une sorte de transposition dans la France d'aujourd'hui de la violence que le réalisateur et son frère comédien ont connu dans leur Géorgie natale, au moment de la chute du communisme.

Reportage : France 3 Poitou-Charentes C. Massé  / C. Guinot / M. Coudrin

 "Money sortira le 7 septembre 2017 en France.

L'affiche de la 10e édition du Festival du Film Francophone d'Angoulême

L'affiche de la 10e édition du Festival du Film Francophone d'Angoulême

© DR
Le 10e Festival du Film Francophone d'Angoulême se refermera le 27 août 2017, il a notamment présenté cette année un hommage au cinéma ivoirien.