30e festival du film romantique de Cabourg : Swann, Emmanuelle et Carla

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/06/2016 à 17H36, publié le 10/06/2016 à 16H10
Carla Bruni arrive au dîner d'ouverture, le 9 juin 2016

Carla Bruni arrive au dîner d'ouverture, le 9 juin 2016

© PJB/SIPA

La 30e édition du festival du film romantique de Cabourg se déroule jusqu'à ce week-end. Le jury décernera samedi son Swann d'Or à l'un des sept longs-métrages en compétition, dont quatre premiers films. Dans les Salons du Grand Hôtel, le dîner d'ouverture a rassemblé les personnalités invitées. Récit.

Elle ne la chantera pas. Pas celle-là. Elle prononcera juste les paroles. De sa voix grave, un peu cassée. "Ma petite est comme l'eau, elle est comme l'eau vive... Elle court comme un ruisseau ..."

Sur scène il y a Carla Bruni et en face d'elle, Emmanuelle Béart. La présidente du jury, très cool attitude depuis le début de la soirée, baisse les yeux et en quelques instants, du Dîner d'Ouverture dans les beaux salons du Grand Hôtel, nous oublions soudainement les ors et les apparats.
Carla Bruni à Cabourg © Julien Lienard – Roch Armando / Festival du Film de Cabourg
Au milieu de la joyeuse tablée d'un jury rock et rebelle, de Joey Starr à Samuel Benchetrit, la voilà qui plonge au plus profond d'elle même. L'enfance. Le père. Et la simple force de quelques notes de musique. Les deux femmes s'étreignent, et l'ex-première dame peut alors mettre en musique cette première soirée au profit de l'Association "Children of the Sun".
Joey Starr et Emmanuelle Béart © Julien Lienard – Roch Armando / Festival du Film de Cabourg

"C'est pour la bonne cause !"

Un mini tour (de chant) et Carla (sans Nicolas) file déjà vers Paris. Revoilà Emmanuelle, qui court de table en table, les bras chargés de roses. "50 euros pour les 3 ! C'est pour la bonne cause !" Elle rabroue ceux qui hésitent, elle embrasse sur les deux joues les généreux, elle promet un rendez vous après une interview annulée. "Promis juré à 10 heures demain !" Promesse tenue ! Avant de courir, son jury derrière elle, à la projection du matin.
Dîner d'ouverture du festival de Cabourg 2016 © Julien Lienard – Roch Armando / Festival du Film de Cabourg
Ce soir, et même au creux de la nuit, autour du grand piano ainsi que le veut la tradition à Cabourg, il y aura encore quelques notes de musique. On parlera de tout un peu, de cinéma beaucoup, du temps, comme dans la chanson, que jamais vous ne rattraperez. On dit que nos vie ne valent pas grand chose, qu'elles passent en un instant, comme fanent les roses...