Ernest et Célestine, un dessin animé à la Quinzaine des réalisateurs

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 24/05/2012 à 17H13
Studio d'animation francilien qui a conçu le dessin animé

Studio d'animation francilien qui a conçu le dessin animé

© IP3 PRESS/MAXPPP

La grande fête du cinéma à Cannes, ça n'est pas que pour les grands ! 200 enfants de la ville ont été invités à assister à une avant-première, celle d'Ernest et Célestine. Le long-métrage est présenté dans le cadre de la Quinzaine des réalisateurs. Il s'agit d'un film d'animation 100% français qui sortira dans les salles obscures le 12 décembre prochain...

 

 

Un peu de miel sur les paillettes, un peu de fiel sur la bluette : voici un dessin animé tout ce qu'il y a de plus simple, en apparence, qui s'invite  sur la Croisette et qui révèle des trésors discrets d'inventivité. Ernest et Célestine est un conte pour les petits, tiré des albums de Gabrielle Vincent. L'adapation a gardé l'esprit du dessin, tout en aquarelle, et l'idée principale, un reflet du monde, des relations à autrui et de l'amitié. Mais l'adaptation et signée Daniel Pennac, et le malicieux et talentueux écrivain a noirci le trait, plongeant les personnages principaux dans un monde plus sombre, plus chaotique, plus humain aussi. Ajoutez à cela la voix de Lambert Wilson, pour l'ours, et une réalisation  signée des dessinateurs concepteurs prometteurs Stéphane Aubier, Vincent Patar et Benjamin Renner, et vous aurez sans doute une petite envie d'aller voir par vous même avant Noël...