« Talk Radio » d’Oliver Stone en DVD : un homme en colère

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 02/02/2012 à 16H34
L'affiche de "Talk Radio" d'Oliver Stone (1988)

L'affiche de "Talk Radio" d'Oliver Stone (1988)

© Carlotta Films

Le film d’Oliver Stone, « Talk Radio », sur un animateur radio américain assassiné pour ses propos à l’antenne, n’était jamais sorti en DVD. C’est désormais chose faite chez Carlotta, qui accompagne le film d’une remarquable interview du cinéaste.

Synopsis : Barry Champlain anime tous les soirs depuis Dallas une émission diffusée au Texas où il reçoit les appels des auditeurs. Très provocateur, juif, politiquement à gauche, animateur vedette, Barry reçoit des menaces de mort de la part d’extrémistes remontés.
 

Le film : Oliver Stone a réalisé « Talk Radio » entre « Platoon » et « Né un 4 juillet ». Deux films épiques, alors que « Talk Radio » se situe quasiment exhaustivement dans un studio de radio et qu’il est alimenté par le monologue de l’animateur vedette Barry Champlain qu'interprète Eric Bogosian.

Stone s’est inspiré de la performance de Bogosian au théâtre, et de l’ouvrage sur Alan Berg ("Talk to Derath"), animateur radio qui s’est fait assassiner par des néonazis.

Stone parvient à faire de son propos confiné entre quatre murs, envahi par le débit incessant de son personnage, un véritable thriller. L’usage du téléphone comme outil de suspense n’est pas nouveau et récurrent au cinéma. Mais ici, c’est la puissance et la violence des échanges qui prend le dessus, doublées de la menace qui plane sur Barry Champlain.

Eric Bogosian et Leslie Hope dans "Talk Radio" d'Oliver Stone

Eric Bogosian et Leslie Hope dans "Talk Radio" d'Oliver Stone

© Carlotta Films

Le filmage est remarquable, Oliver Stone compensant le statisme inhérent au lieu de l’action par de magnifiques travellings et une utilisation de la profondeur de champ qui dynamise le cadre. Il élargit son propos en donnant les origines de la carrière de l’animateur, ses frasques sentimentales qui s’imbriquent dans sa vie professionnelle, puis idéologique, pour finir dans un « pétage de plomb » autodestructeur, savamment minuté.

Passé inaperçu et oublié depuis sa sortie en 1988, « Talk Radio » avait pourtant valu à Eric Bogosian l’Ours d’argent du meilleur acteur au Festival de Berlin. Sa prestation est épaulée par celles d’Alec Baldwin, Ellen Green et Michael Wincott. A (re)découvrir, d’autant que le sujet demeure d'une actualité brûlante.

Les bonus : le supplément est composé d’une remarquable interview d’Oliver Stone sur le contexte qui a donné le jour à « Talk Radio ». Le cinéaste y dévoile en 27 minutes ses motivations et ses sources, ainsi que l’apprentissage que constitua le tournage du film pour passer à une nouvelle étape de sa filmographie en marche. Passionnant. La bande-annonce du film est toujours, en sus, un élément anecdotique d'importance et apprécié.

"Talk Radio", d'Oliver Stone (Etats-Unis), avec Eric Bogosian, Ellen Greene, Alec Baldwin, John C. McGinley, Michael Wincott - 1988 - 1h50
Carlotta Films
14,99 euros