DVD : "Les Chaussons rouges" ou le Technicolor flamboyant

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 21/12/2011 à 13H44
"Les Chaussons rouges" de Michael Powell et Emeric Pressburger en DVD

"Les Chaussons rouges" de Michael Powell et Emeric Pressburger en DVD

© Carlotta Films

Martin Scorsese dit des "Chaussons rouges" de Michael Powell et Emeric Pressburger, qu’il constitue « le plus beau film en technicolor. Une vision jamais égalée ». Le réalisateur de "Taxi Driver" est un des acteurs à l’origine de cette magnifique restauration du film de 1948. Il en explique d’ailleurs toute la complexité dans la préface de cette sortie DVD et Blu-Ray.

L'histoire : Vicky, danseuse, et Julian, compositeur, sont engagés dans une troupe de ballet. Tyrannique, le directeur pousse Vicky à s'identifier à l'héroïne du ballet "Les Chaussons rouges". Elle y sacrifie tout, même son amour pour Julien.
 

"Les Chaussons rouges" constitue une merveille de poésie visuelle etdramatique. La génération Coppola, Scorsese, Lucas, DePalma adule ce film qui les a orientés dans leurs choix de cinéaste et de metteur en scène.

Cinéastes britanniques, Powell et Pressburger nous ont donné de grands films : "Le Narcisse noir", "La Renarde", "Les Contes d’Hoffmann", et Powell en solo : "Le Voleur de Bagdad", et "Le Voyeur." Avec "Les Chaussons rouges" ils atteignent un sommet : une métaphore sur la création artistique, élevé au rang de sacrifice.

Moira Shearer dans "Les Chaussons rouges" de Michael Powell et Emeric Pressburger

Moira Shearer dans "Les Chaussons rouges" de Michael Powell et Emeric Pressburger

© Carlotta Films

La séquence du ballet, de 17 minutes, adapté du conte d’Andersen constitue l’axe du film. La représentation scénique est mélangée à des interventions "naturelles" qui envahissent la scène (les paysages, la mer…), lors d’un feu d’artifice d’images époustouflantes, où le peintre-décorateur Hein Heckroth fait des merveilles, sous les sunlights du génial directeur de la photographique Jack Cardiff.

Chef d’œuvre du cinéma, "Les Chaussons rouges" est toujours d’actualité.  D’une conception artistique incomparable, spectaculaire, il faut absolument (re)découvrir ce film, unique et comme le disait Martin Scorsese "jamais égalé". Le mot de la fin n'en reste pas moins à Francis Ford Coppola : "Le seul film à voir avant de mourir".

"Les Chaussons rouges " de Michael Powell et Emeric Pressburger

"Les Chaussons rouges " de Michael Powell et Emeric Pressburger

© Carlotta Films

Les bonus : passée l'introduction lumineuse de Martin Scorsese sur la restauration du film, les suppléments sont constitués d'un documentaire passionnant sur la génèse, l'élaboration et le tournage des Chaussons rouges, de la conception artistique aux acteurs qui, pour la majorité, sont d'immenses danseurs de leur époque, tels que Moira Shearer, Robert Helpmann, Leonide Massine ou Ludmilla Tcherina. Les coulisses du film dévoile entre autres, combien le producteur J. Arthur Rank le méprisait et comment il en sabota la sortie, jusqu'à ce qu'il rencontre le succès aux Etats-Unis. Un entretien avec la veuve de Michael Powell, monteuse de Martin Scorsese, évoque la fascination qu'exerce encore aujourd'hui "Les Chaussons rouges". Enfin, Nicolas Le Riche, danseur étoile de l'Opéra de Paris, prête son regard sur les ballets du film, au côté de Mathias Auclair, Conservateur en chef du musée-bibliothèque de l'Opéra.
La bande annonce et une galerie de photos complètent ces bonus, tous inédits.

Les Chaussons rouges, de Michael Powell et Emeric Pressburger - Grande-Bretagne, 1948 - 2h10
Avec : Anton Walbrook, Moira Shearer, Marius Goring, Robert Helpmann, Leonide Massine, Ludmilla Tcherina
Edtion double DVD (19,99 euros) et Blu-Ray (24,99 euros)
Carlotta Films