Coffret DVD David Lean : british, so british

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 11/12/2011 à 12H44
Coffret David Lean : les premiers chefs-d'oeuvre

Coffret David Lean : les premiers chefs-d'oeuvre

© Carlotta Films

Dès que l’on évoque David Lean, vient à l'esprit Peter O’Toole enrubanné d’un kéfié dans "Lawrence d’Arabie" sur fond de dunes de sable et musique de Maurice Jarre. Ou "Le Pont de la rivière Kwaï", "Le Docteur Jivago"… Avant sa veine épique, Lean réalisa des films plus intimistes, voire des comédies, que Carlotta a rassemblés en un coffret de cinq DVD.


Avec cinq films de 1945 à 1950, ce coffret permet de (re)découvrir des œuvres difficiles à voir aujourd’hui, bénéficiant de nouveaux masters restaurés d’une qualité incomparable qui rendent justice à Lean. L’autre atout est de valoriser la collaboration entre David Lean, réalisateur, et son scénariste, Noël Coward, avec lequel il signa trois films majeurs de sa première époque : "Heureux mortels" (1944), "L’Esprit s’amuse" (1945) et "Brève rencontre" (1945).

Le premier est une chronique familiale londonienne qui nous fait pénétrer au cœur même de la société britannique. Le second est une comédie fantastique dans le plus pure style anglais, très enlevé, drôle et spirituel : un régal, aux couleurs et effets spéciaux magnifiques. Le troisième est une des plus belles histoires d’amour jamais contées qui valut à Lean la reconnaissance internationale, avec Trevor Howard et Cella Johnson, bouleversants.

Trevor Howard et Cella Johnson : "Brève rencontre" de David Lean

Trevor Howard et Cella Johnson : "Brève rencontre" de David Lean

© Carlotta

"Madeleine" (1950) est la reconstitution d’un fait divers criminel victorien, avec au cœur de l’intrigue la différence de classe sociale, aboutissant à un procès mémorable et une fin ouverte pleine d’ambigüité. Enfin "Les Amants passionnés" (1949) est un drame sentimental, où David Lean retrouve Trevor Howard et Ann Todd (qui jouera un an plus tard "Madeleine") et le trop rare Claude Rains. Un trio amoureux avec, également, un thème social en toile de fond.

Cinq films de jeunesse qui démontrent tout le savoir faire de David Lean, où transparait un goût pour la mise en scène sophistiquée, notamment dans des éclairages stylisés, qui éclatera tout de suite après, dans "Les Grandes espérances" et "Oliver Twist", d’après Dickens. Emerge également sa sensibilité dans l’exposé des sentiments, avec un lyrisme tout en retenu qui prendra de l’ampleur dans "Le Docteur Jivago" ou "La Fille de Ryan", plus tard.

Avec un documentaire inédit sur "Brève rencontre", et chaque film préfacé, ainsi que leur bande-annonce, ce coffret donne un coup de projecteur sur un David Lean presque oublié, qui méritait une réhabilitation de cette ampleur.

Coffret David Lean : les premiers chefs-d’œuvre
Carlotta Films – 39,99 euros