The Dry Land: L'irak est au coeur des débats au festival de Deauville

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 09/09/2010 à 09H45
The Dry Land: L'irak est au coeur des débats au festival de Deauville

The Dry Land: L'irak est au coeur des débats au festival de Deauville

© Culturebox

"The Dry Land", premier film de Ryan Piers Williams retrace l'histoire d'un soldat américain rentré d'Irak dans sa ville natale du Texas. Un retour à la réalité difficile à vivre pour cet homme rongé par la violence et la douleur morale, et pour son entourage. Un sujet délicat devenu incontournable au festival du film américain de Deauville qui se tient du 3 au 12 septembre 2010.

Dans ce film, Ryan Piers Williams veut témoigner. Loin de lui l'envie de faire un film polémique, ou politique, mais un souhait. Celui d'adresser un message de soutien et d'espoir à tous les soldats engagés là-bas, et à tous ceux qui rentrent au pays, détruits, ravagés par les images, par les sons, hantés par leurs souvenirs, par l'horreur de la guerre. Pour réaliser ce long-métrage, Ryan Piers Williams a travaillé sept ans sur le sujet et rencontré de nombreux militaires et leurs familles. Selon lui "plus de soldats sont morts suicidés à leur retour aux états-Unis que morts au combat en Irak", Ce film prend là toute sa dimension..


- > A voir aussi sur Culturebox :
- " Ken Loach et Doug parlent de l'Irak à  Cannes "
- "
Green Zone : Matt Damon recherche des armes de destruction massive en Irak "