"La Source des femmes" de Radu Mihaileanu ou comment tarir les conflits des coeurs asséchés

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 22/05/2011 à 11H49
"La Source des femmes" de Radu Mihaileanu ou comment tarir les conflits des coeurs asséchés

"La Source des femmes" de Radu Mihaileanu ou comment tarir les conflits des coeurs asséchés

© Culturebox

Avec "La Source des femmes", en course pour la Palme d'or, Radu Mihaileanu s'attaque à trois symboles universels : l'accès à l'eau, la place des femmes prêtes à la "grève du sexe" et la liberté par le savoir. Pour Radu Mihaileanu, "ce film c'est une ode aux femmes : si seuls les hommes font la révolution, il n'y aura pas de démocratie".

Dans un village de montagne, frappé par la sècheresse, les femmes décrètent la grève de l'amour pour exiger de leurs hommes qu'ils leur apportent l'eau. Ce combat acharné pour l'eau, mené par Leïla (Leïla Bekhti), en appelle un autre, plus fondamental, pour aboutir à une réelle égalité entre hommes et femmes. Tiré d'un fait divers qui s'est déroulé en Turquie en 2001, "La Source des femmes" s'appuie aussi sur un précédent littéraire célèbre de grève du sexe, "Lysistrata", une pièce d'Aristophane où les femmes de deux cités en guerre refusaient tout câlin à leurs hommes pour que le conflit cesse. Soucieux d'associer au tournage du film la population de Warielt, petit village au sud de Marrakech, Radu Mihaileanu a conduit sur place tout un travail d'approche avec les villageois. La fierté du réalisateur et de toute l'équipe à Cannes est aussi d'avoir tenu leurs promesses : douze femmes de Warielt ont monté les fameuses marches du palais. Des femmes qui n'avaient jamais quitté leur village, qui ne sont jamais allées au cinéma. Cette montée des marches était également une première pour le réalisateur de "Vas, vis et deviens" et du "Concert". Radu Mihaileanu n'a pas manqué de convier son père âgé de 90 ans à l'accompagner sur le tapis rouge. "La Source des femmes" sortira en France le 2 novembre 2011.

 

- > A voir aussi sur Culturebox :
 > Toutes les vidéos du
Festival de Cannes 2011
->>Hafsia Herzi
->>Le-Maroc-à-l'honneur-du-21eme-festival-du-film-arabe
->> L'Egypte-à-l'honneur-à-Cannes-avec-le-film-18-jours
->> Ceci-n'est-pas-un-film-présenté-à-Cannes-en-l'absence-de-Jafar-Panahi