Jean-Pierre Darroussin, cadre en déroute dans "De bon matin" de Jean-Marc Moutout

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 03/10/2011 à 10H29
Jean-Pierre Darroussin, cadre en déroute dans "De bon matin" de Jean-Marc Moutout

Jean-Pierre Darroussin, cadre en déroute dans "De bon matin" de Jean-Marc Moutout

© Culturebox

Le comédien Jean-Pierre Darroussin est à l'affiche du nouveau film de Jean-Marc Moutout, "De bon matin" qui sort sur les écrans le 5 octobre 2011. A partir d'une histoire inspirée d'un fait réel, le réalisateur plonge dans un monde du travail de plus en plus déshumanisé.

Ce n'est pas la première fois que Jean-Marc Moutout s'intéresse au monde de l'entreprise. En 2004, il avait signé "Violence des échanges en milieu tempéré" avec Jérémie Renier et Laurent Lucas. Le film, qui fut nominé deux fois aux Césars 2005, racontait comment un jeune consultant perd peu à peu son humanité, happé par une logique d'efficacité et d'objectifs. Cette fois, Jean-Marc Moutout s'est inspiré d'un fait divers datant de l'été 2004 en Suisse, au cours duquel un banquier avait tué ses deux supérieurs puis s'était suicidé. "Cette histoire m'a hanté" raconte le réalisateur. J'ai ressenti une nécessité obscure de m'approcher de l'homme qui a fait ça, de l'imaginer...Je voyais dans ce fait divers l'ultime résonance de ce qui m'effraye dans la société. La décomposition d'une existence à cause d'un conflit de travail. Un homme qui périt par ce qui l'avait construit".