Jean Denizot filme La belle vie, une cavale familiale qui fait étape à Pau

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 01/08/2012 à 11H02
Jean Denizot sur le site Unifrance Films

Jean Denizot sur le site Unifrance Films

© DR

Le tournage du premier long-métrage de Jean Denizot La belle vie a lieu en juillet dans le Béarn, entre la région de Pau et de Lescun dans les Pyrénées-Atlantiques. En Août, il tournera les séquences dans le Centre, essentiellement dans le Sancerrois. Auteur de deux courts métrages en 2006 (Mouche) et en 2009 (Je me souviens). Il a écrit ce film en deux ans avec Frédérique Moreau. Pour finaliser son film, il a bénéficié des Ateliers d'Angers, une résidence artistique créée et accompagnée par Jeanne Moreau.

Le scénario est librement inspiré de l'affaire Fortin, la cavale d'un père avec ses deux fils qui a fait la une de l'actualité en 2009.

Sylvain et Pierre ont 16 et 18 ans, l’âge des projets, des aventures…Mais, depuis onze ans, ils vivent reclus dans la montagne avec Yves, leur père en cavale. Lorsqu’il faut fuir à nouveau, Pierre les quitte pour la ville. Désormais seul avec un père aux abois, Sylvain rencontre une jeune fille, Gilda. Il lui faut alors choisir. Une première étape sur le chemin de la belle vie, la sienne.

La scène en cours de tournage se déroule dans un café de Pau haut en couleurs, le Garage. Comédiens profesionnels cotoient des figurants locaux recrutés pour l'occasion.

 

 

Visionnez le premier court métrage de Jean Denizot, "Mouche" : 

 

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !