"Boulevard" : le dernier film avec Robin Williams

Par @Culturebox Journaliste, responsable de la rubrique Cinéma de Culturebox
Publié le 18/05/2016 à 16H27
Robin Williams dans "Boulevard" de Dito Montiel

Robin Williams dans "Boulevard" de Dito Montiel

© Paname Distribution

S'il en est à son sixième long métrage ("Un flic pour cible"…), Dito Montiel n'a pas encore laissé beaucoup de traces dans les mémoires. A ce jour, il restera pour avoir dirigé une dernière fois Robin Williams devant la caméra, avant son suicide en 2014, peu de temps après le tournage de "Boulevard".

La note Culturebox

3
3/5

Looser cool

Williams a souvent interprété des rôles sympathiques, sinon empathique ("Le Monde selon Garp", "Good Morning Vietnam", "Le Cercle des poètes disparus", "King Fish, le roi pêcheur"…) Il ne déroge pas à ce registre dans la peau de Nolan, employé de banque modèle mais sans enthousiasme, mari aimant mais faisant chambre à part, effacé mais frustré ; en deux mots, un looser cool.
"Boulevard" : la bande annonce

L'étoffe de cet antihéros de la vie ordinaire lui sied parfaitement. Un peu trop peut-être, le comédien en rajoutant quelque peu dans l'effacement, la transparence et la tendresse qu'il inspire. "Boulevard" repose justement sur cette prise de conscience transgressive du personnage. La rencontre de Nolan avec Leo, jeune prostitué à la dérive sur un boulevard de Nashville, va le mettre au pied du mur. Il devoir enfreindre ses codes, pour s'assumer tel qu'il est. 

Roberto Aguire et Robin Williams dans "Boulevard" de Dito Montiel

Roberto Aguire et Robin Williams dans "Boulevard" de Dito Montiel

© PRO-FUN MEDIA

Sucre soufré

Le lien qu'il entretient avec ce jeune éphèbe n'est pas une relation homosexualle comme on pourrait s'y attendre. Elle reste latente mais elle change le regard, de ceux qui la remarquent, sur ce "cher Nolan". Le sentiment est plutôt celui d'un détachement par rapport à son épouse, Joy, à laquelle il est marié depuis 40 ans, avec de plus en plus de lassitude. Ses retrouvailles avec Leo, devenues indispensables, relèvent d'une amitié amoureuse, dont le sexe est absent. Tabou, refoulement ? On ne le saura jamais.

Dito Montiel reste en retrait par rapport à l'exposé d'un sujet au scénario sensible. Comme son personnage. Pas d'esbroufe ni de pathos, même si la nature du personnage de Nolan est trop soulignée par la prestation de Robin Williams. La mise en scène pâtit tout de même d'un manque d'audace, restant dans les clous du "bon goût". Mais n'est-ce pas une preuve de finesse de la part de Montiel de s'effacer devant un sujet qui sent déjà assez le soufre ? Il en résulte une candeur qui rejoint celle du personnage, donc une certaine cohérence. 

"Boulevard" : l'affiche française

"Boulevard" : l'affiche française

© Zelig Distribution

La fiche film
Drame de Dito Montiel (Etats-Unis) - Avec : Robin Williams, Kathy Baker, Roberto Aguire, Giles Matthey - Durée : 1h24 - Sortie : 18 mai 2016
Synopsis : Si Nolan et sa femme Joy vivent sous le même toit, ils font chambre à part depuis longtemps. Employé de banque modèle, Nolan affiche pourtant un air absent et se montre insensible à une promotion. Rien ne semble pouvoir combler le vide de son existence. Un soir, alors qu'il circule le long d'un boulevard désert, il fait la rencontre de Léo, jeune homme écorché. Rattrapant le temps perdu, Nolan retrouve un nouveau sens à sa vie et décide enfin de ne plus se mentir...