"American Honey", road movie sur une jeunesse américaine en roue libre

Par @Culturebox Journaliste, responsable de la rubrique Cinéma de Culturebox
Mis à jour le 10/02/2017 à 11H31, publié le 07/02/2017 à 11H39
Sasha Lane dans "American Honey" d'Andrea Arnold

Sasha Lane dans "American Honey" d'Andrea Arnold

© Robbie Ryan

La bonne idée du palmarès de Cannes 2016 : décerner son Prix du jury à "American Honey" d’Andrea Arnold. La réalisatrice britannique lui est décidément abonnée, puisque c’est la troisième fois qu’elle le reçoit, après "Red Road" en 2006 et "Fish Tank" en 2009. Atypique dans le choix de ses sujets et mises en scène, Andrea Arnold étonne une fois de plus aux commandes d’une croisière américaine.

La note Culturebox

4
4/5

Runaway

Avec son groupe d’ados qui sillonne les routes du Midwest pour vendre des magazines que plus personne ne lit, Andrea Arnold s’inscrit dans la lignée d’un Larry Clarks ("Kids") doublé d’un Gus Van Sant ("Elephant"). Ils se rejoignent dans l’évocation d’une jeunesse typiquement américaine, en rupture de ban, qui met sur la route fugueurs et fugueuses ("runaways"), sans doute comme nulle part ailleurs dans le monde. Haute de ses 18 ans à peine, Star (Sasha Lane) rompt les amarres avec son aînée qui l’exploite, alors que son conjoint abuse sans doute d’elle. Alors, "Asta la vista, baby"…
American Honey : la bande annonce + teaser

En croisant sur sa route la petite entreprise de Krystal (Riley Keough), Star va la mettre en péril. Krystal a recréé en miniature le système libéral américain, avec une équipe de jeunes vendeurs qu'elle mène à la baguette, tout en cultivant une ambiance festive. Elle fait fi de toute morale, favorise le mensonge pour fourguer sa "came", tout en restant dans le cadre de la légalité, tant que son irrespect n’arrive pas à ses oreilles… plus ou moins bouchées. Si son meilleur vendeur et recruteur, Jake (Shia Labeouf), par ailleurs son amant, rogne sérieusement la ligne, elle ne veut pas le savoir. Mais il vacille,  quand il tombe amoureux de Star, la virginale Star, l’honnête Star qui, bientôt, s’avère aussi efficace que son mentor, tout en restant dans les clous de la loi. Le système en place s'en trouve fragilisé.

Libertaire

"American Honey" n’est pas dénué de morale, quand Andrea Arnold dénonce des dérives économiques, aux limites de la légalité, dont use et abuse la petite entreprise de Krystal. C’est bien connu,  tant va la cruche à l’eau, qu’un jour elle se casse, et à force de danser avec les limites, elles valsent en éclat… jusqu’au meurtre. La séquence avec les "richards texans" est en cela remarquable et digne des frères Coen : le pivot qui fait basculer le récit. La cinéaste n’est pas moralisatrice, les mœurs de la petite communauté sont libertaires, c’est l’abus des personnes pour le profit qu’elle dénonce.

Arielle Holmes, McCaul Lombardi, Riley Keough, Shia LaBeouf, Veronica Ezell dans "American Honey" d'Andrea Arnold

Arielle Holmes, McCaul Lombardi, Riley Keough, Shia LaBeouf, Veronica Ezell dans "American Honey" d'Andrea Arnold

© Holly Horner

Andrea Arnold a raison de prendre son temps pour raconter son histoire. 2h41 de film, ce n’est pas rien. Elle colle au temps du road movie qui réclame de la durée ; celle du voyage, avec ses dérives, ses détours et déviations, avec comme seule expectative celle d’un but incertain. Elle arrivera à bon port, en menant son film au rythme d’une caméra portée mais fluide, collant aux basques de jeunes acteurs spontanés et touchants, en pleine liberté. La réalisatrice britannique tourne son premier film aux Etats-Unis, dans le cadre d’une coproduction américaine. Elle se détache d’une sophistication toute anglaise qui lui était jusqu’ici coutumière. Ce qui insuffle à "American Honey" comme un vent de liberté. 

American Honey : l'affiche française

American Honey : l'affiche française

© Diaphana Distribution

LA FICHE

Drame d'Andrea Arnold (Etats-Unis), Avec :  Sasha Lane, Shia LaBeouf, Riley Keough, Shawna Rae Moseley, Arielle Holmes, Crystal Ice, Veronica Ezell, Chad Cox - Durée : 2h41 - Sortie : 8 février 2017
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Synopsis : Star, 17 ans, croise le chemin de Jake et sa bande. Sillonant le midwest des Etats-Unis à bord d’un van, ils vivent de vente en porte à porte. En rupture totale avec sa famille, elle s’embarque dans l’aventure. Ce roadtrip, ponctué de rencontres, fêtes et arnaques lui apporte ce qu’elle cherche depuis toujours : la liberté ! Jusqu’à ce qu’elle tombe amoureuse de Jake, aussi charismatique que dangereux….

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !