Bartabas au cinéma dans un documentaire avec "Le Caravage"

Par @Culturebox
Mis à jour le 23/10/2015 à 13H35, publié le 23/10/2015 à 13H34
Le Caravage, le cheval de Bartabas

Le Caravage, le cheval de Bartabas

© Pathé Distribution

"Le Caravage", le nouveau film d'Alain Cavalier en salles mercredi, évoque la relation intime et silencieuse de l'écuyer Bartabas avec son cheval baptisé en hommage au peintre italien. Le créateur du Théâtre équestre Zingaro travaille chaque matin au fort d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) dans un manège avec son cheval à la robe isabelle aux reflets dorés et aux crins noirs.

Dans le brume, l'écuyer répète inlassablement les figures académiques de dressage : passage, piaffé, pas espagnol... en quête de la perfection pour ses spectacles souvent mystiques.
Le Caravage, bande annonce
Dans ce documentaire, le cinéaste plonge le spectateur dans l'intimité du couple Bartabas-Le Caravage, optant pour de rares dialogues : des bonjours lancés aux jeunes palefrenières également taiseuses qui brossent, étrillent et harnachent l'équidé pour le maître Bartabas. Il a posé sa caméra au plus près de l'animal: sa tête, son nez et surtout son oeil qui a inspiré l'affiche du film.

Des séances de jeux viriles en liberté, d'émouvantes scènes de câlins : le film met en lumière la relation fusionnelle entre ces deux êtres qui traverseront des épreuves, comme la grave maladie du cheval.