Décés de Pierre Schoendoerffer : les réactions politiques

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 14/03/2012 à 12H20
Pierre Schoendoerffer en 2010, sur le plateau de "Café Picouly" (France 5)

Pierre Schoendoerffer en 2010, sur le plateau de "Café Picouly" (France 5)

© BALTEL/SIPA

Nicolas Sarkozy, François Hollande et François Fillon ont fait part de leur "tristesse" après la mort, mercredi à l'âge de 83 ans, du réalisateur, scénariste, et écrivain français Pierre Schoendoerffer.

- Nicolas Sarkozy: "Ce journaliste, cinéaste et romancier de légende, fils spirituel de Joseph Kessel, nous offre à travers une oeuvre engagée la démonstration magistrale du rôle que jouent l'art et les artistes pour nous aider à mieux comprendre notre Histoire collective et le sens des destinées individuelles (...). Cet aristocrate du coeur et de l'esprit, dont la vie évoquait irrésistiblement celle des héros de Joseph Conrad ou de Jack London qui avaient façonné son imaginaire, manquera à la France".

- François Hollande: "Rare cinéaste ayant fait du film de guerre français un genre à part entière (...), il a su filmer l'homme au plus près de lui-même dans des situations extrêmes, sans hésiter à mettre sa vie en jeu, pour son pays comme pour son art. Hanté par son expérience personnelle, lucide sur la guerre comme sur les hommes, son oeuvre repousse les limites de la fiction pour mieux se confondre avec un certain regard sur le réel (...)".

- François Fillon: "Pierre Schoendoerffer était un grand témoin de notre temps. Il a servi sur tous les fronts, affronté tous les dangers. C'était un miraculé du courage (...). Ses images dépassent toujours les événements. En Indochine ou en Algérie, il fut le confident, le compagnon et l'intercesseur des solitudes, des peines et des déchirements".