Sélectionner votre région

  • area1
  • area2
  • area3
  • area4
  • area5
  • area6
  • area7
  • area8
  • area9
  • area10
  • area11
  • area12
  • area13
  • area14
  • area15
  • area16
  • area17
  • area18
  • area19
  • area20
  • area21
  • area22
  • area23
area1area2area3area4area5area6area7area8area9area10area11area12area13area14area15area16area17area18area19area20area21area22
Live Insula Orchestra - Laurence Equilbey à la Cité de la Musique
Ce soir, à 20h00

[DEAUVILLE] Gimme the loot, rencontre avec l'équipe du film

Publié le 05/09/2012 à 14H17, mis à jour le 10/12/2012 à 15H16
L'équipe de Gimme the loot

L'équipe de Gimme the loot

© BENAROCH/NIVIERE/SIPA
Présents à Deauville pour défendre leur film - Gimme the loot - les deux acteurs principaux Tashiana Washington (Sofia), Ty Hickson (Malcolm) et Adam Leon, le réalisateur reviennent pour Culturebox sur cette aventure.

 

Synopsis : Malcom et Sofia sont de jeunes graffeurs qui arpentent les rues de New York pour couvrir de leurs noms les murs de la ville. Lorsque l'un de leurs tags disparaît sous un autre graffiti, les deux adolescents se lancent le défi de leur vie : tagguer la pomme géante du Shea Stadium. Pour cela, une seule contrainte, et pas des moindres : trouver les 500 dollars nécessaires pour que le gardien de nuit les fasse entrer incognito… Entre rivalités de gangs et petites combines, parviendront-ils à prendre leur revanche ?

 

 

Ce sont trois New-Yorkais pur jus qui ont débarqué cette semaine sur les planches pour présenter "gimme the loot", le premier long-métrage d'Adam Leon, déjà projeté à Cannes en mai dernier, dans la sélection "Un certain regard". A ses côtés, Ty Hickson, l'un des deux comédiens principaux, avec qui il avait coréalisé le court-métrage qui a servi en quelque sorte de brouillon au film présenté aujourd'hui, et la jeune actrice Tashiana Washington.

Tous trois sont nés et ont grandi dans la grosse pomme, une mégapole dont le film s'attache à donner la vision la plus réaliste possible

 


 

Le film dépeint le quotidien de deux jeunes grapheurs dans les rues de New-York. "Gimme the loot" est avant tout le portrait de deux adolescents new-yorkais, avec leurs joies, leurs peines, deux adolescents normaux en somme et non pas une vision sensationnaliste de la vie dans les quartiers, loin des clichés sur la misère et la violence véhiculés dans bon nombre de films.

 


 

Autre personnage central du film, la bande-originale. Adam Leon, le réalisateur, n'a pas voulu se cantonner au hip-hop mais balaye plutôt plusieurs décennies de musique afro-américaine. Une bande-son lumineuse et pleine de vie à l'image des protagonistes de "Gimme the loot".

 


 

Vous pouvez retrouver la critique de "Gimme the loot" signée Jacky Bornet sur notre site.