De Michael Haneke à Xavier Gianolli, à l'origine...d'une belle émotion au festival de Cannes

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 20/05/2009 à 16H33
De Michael Haneke à Xavier Gianolli, à l'origine...d'une belle émotion au festival de Cannes

De Michael Haneke à Xavier Gianolli, à l'origine...d'une belle émotion au festival de Cannes

© Culturebox

A l'origine, c'est le troisième  film français en compétition à Cannes. Réalisé par Xavier Giannoli, il s'inspire d'une histoire vraie et raconte comment un petit escroc va  redonner l'espoir à tout une commune sinistrée par le chômage en construisant une portion d'autoroute...sans autorisation et (presque) sans argent.

Cela faisait longtemps que Xavier Giannoli avait ce film en tête. Il y pensait déjà avant la sortie de "Quand j'étais chanteur" en 2006. Il avait entendu parler de cette arnaque qui, dix ans auparavant, avait permis à un petit escroc de devenir le héros d'une région. Giannoli a enquêté sur le sujet, rencontrant le fameux escroc en prison (il a aujourd'hui purgé sa peine et disparu de la circulation), l'ancien juge chargé de l'affaire...Le réalisateur raconte qu'il a écrit le scénario pendant la campagne présidentielle, durant laquelle le thème du travail était récurrent. Il en a fait un personnage à part entière car c'est parce que les gens étaient en souffrance et en attente  à ce niveau là que cette histoire "énorme" a pu devenir crédible. "Faire du cinéma pour moi, c'est interroger l'époque à travers des histoires de sentiments" confie Xavier Giannoli. Une alchimie qui a provoqué beaucoup d'émotion à Cannes et qui sera peut-être récompensée. Et avoir une Palme à Cannes, pour un cinéaste, c'est tout sauf...une arnaque.

->Le film "A l'origine" , avec deux immenses comédiens:  François Cluzet et Emmanuelle Devos
-> La critique du film sur France 3

-> On découvre également dans le reportage le film de Michael Haneke pour son film "le Ruban Blanc"
-> La critique sur France 3