Viggo Mortensen en "Captain Fantastic"... fantastique !

Par @Culturebox Journaliste, responsable de la rubrique Cinéma de Culturebox
Publié le 10/10/2016 à 11H23
Annalise Basso, Charlie Shotwell, George Mackay, Nicholas Hamilton, Samantha Isler, Viggo Mortensen dans "Captain Fantastic" de Matt Ross

Annalise Basso, Charlie Shotwell, George Mackay, Nicholas Hamilton, Samantha Isler, Viggo Mortensen dans "Captain Fantastic" de Matt Ross

© Bleecker Street Films

Acteur avant de passer à la réalisation, Matt Ross signe son deuxième film avec ce "Captain Fantastic" d’excellent augure, projeté à Sundance et à Cannes à Un certain regard. Viggo Mortensen trouve un rôle dramatique à sa hauteur dans ce personnage qui n’a rien d’un Captain America, père de famille, écologiste, indépendantiste et philosophe adepte de Noam Chomsky.

La note Culturebox

4
4/5

Air de famille

Ben (Viggo Mortensen) n’est pas sans rappeler le personnage d’Alie Fox tenu par Harrison Ford dans "Mosquito Coast" de Peter Weir en 1986, où un génial inventeur, désabusé par la société de surconsommation américaine s’expatriait dans la jungle du Honduras avec sa famille pour fonder une colonie écolo, rattrapée par les éléments. Dans "Captain Fantastic", l’implantation dans une forêt du nord-ouest des Etats-Unis est d’ores et déjà effective et florissante. Ben fait subir un entraînement de survie drastique à ses six enfants, leur dispensant une éducation et un enseignement rigoureux, pour beaucoup fondée sur les écrits de Noam Chomsky, linguiste et philosophe anticonformiste, mais l’on pense également à Allan Watts, pionnier de l’écologie.
"Captain Fantastic" : la bande annonce
Ce ne sont pas les caprices de la nature qui vont perturber la petite communauté, mais un drame familiale, l’épouse de Ben et mère des six enfants, étant atteinte d’un cancer et hospitalisée. Toute la petite famille va devoir se rendre au pays de l’Oncle Sam, alors que les plus jeunes n’ont jamais été au contact de la civilisation du dollar et du fast-food. Si "Captain Fantastic" n’est pas une comédie, le choc donne lieu à des anachronismes et échanges savoureux, où le radicalisme de Ben va être mis à mal.

Carton plein

"Captain Fantastic" retrace une aventure humaine. Celle d’un homme qui vit son rêve, fidèle à ses convictions, mais fragilisé par sa rectitude. Ses enfants l’admirent pour ce qu’il leur a légué, d’où son surnom de Captain Fantastic. C’est en son beau-père qu’il rencontre le plus féroce opposant, avec dans le rôle un formidable Franck Langella ; leur rencontre donne lieu à de grands moments de comédie. A la caméra et à l’écriture, Matt Ross est aux manettes d’un beau film qui ne tourne pas au militantisme, mais fait la part des choses entre idéalisme et réalisme. Seul bémol, une durée, presque deux heures, qui, comme souvent, aurait gagné à être un peu élaguée.
Annalise Basso, George Mackay, Nicholas Hamilton, Samantha Isler et Viggo Mortensen dans "Captain Fantastic" de Matt Ross

Annalise Basso, George Mackay, Nicholas Hamilton, Samantha Isler et Viggo Mortensen dans "Captain Fantastic" de Matt Ross

© Universum Film / Erik Simkins / Bleecker Street
Road movie, conte philosophique, portrait de famille, émouvant et drôle, "Captain Fantastic" fait carton plein, riche en rebondissements et émotion, sans en faire trop. Matt Ross a trouvé le joint entre un récit original, un message clair et équilibré, avec des acteurs épatants, notamment les enfants qui vont de trois ans à l’adolescence. Une performance. Elle tombe à pic en surfant sur des thèmes très actuels. Elle trouve écho dans une civilisation occidentale qui vacille entre progrès et authenticité ; ou comment allier divertissement et intelligence. Pertinent.

Reportage : S.Gorny, A.Berthiau, E.Piquereau, V.Christophe

"Captain Fantastic" : l'affiche française

"Captain Fantastic" : l'affiche française

© Mars Films

LA FICHE

Comédie dramatique de Matt Ross (Etats-Unis) - Avec :  Viggo Mortensen, Frank Langella, George Mackay, Samantha Isler, Annalise Basso, Nicholas Hamilton, Shree Crooks,Charlie Shotwell  - Durée : 1h58 - Sortie : 12 octobre 2016

Synopsis : Dans les forêts reculées du nord-ouest des Etats-Unis, vivant isolé de la société, un père dévoué a consacré sa vie toute entière à faire de ses six jeunes enfants d’extraordinaires adultes. Mais quand le destin frappe sa famille, ils doivent abandonner ce paradis qu’il avait créé pour eux. La découverte du monde extérieur va l’obliger à questionner ses méthodes d’éducation et remettre en cause tout ce qu’il leur a appris.