"Steak (R)évolution" : en quête du meilleur steak du monde

Par @Culturebox Journaliste, responsable de la rubrique Cinéma de Culturebox
Mis à jour le 08/11/2014 à 20H34, publié le 04/11/2014 à 16H02
"Steak (R)évolution" de Franck Ribière

"Steak (R)évolution" de Franck Ribière

© Jour2fête

Comment est venue l’idée de rechercher "le meilleur steak du monde" ? Alors que la mode est plutôt au végétarien, sinon au végétalien ? Franck Ribière, réalisateur de ce documentaire fleuve (2h10), s’est acoquiné avec celui qui est considéré comme le meilleur boucher parisien, Yves-Marie Le Bourdonnec, pour parcourir le monde, afin de découvrir la meilleure viande rouge. Une vraie question.

La note Culturebox
3 / 5                  ★★★☆☆

Documentaire de Franck Ribière (France), avec : Franck Ribière, Yves-Marie Le Bourdonnec - 2h10 - Sortie : 5 novembre 2014

Synopsis : Steak (R)évolution parcourt le monde à la découverte d'éleveurs, de bouchers et de chefs passionnés. Loin des élevages intensifs et des rendements industriels, une révolution est déjà en marche; la bonne viande rouge devient un produit d'exception, voire de luxe. Mais où se trouve le meilleur steak du monde ? Franck Ribière et son boucher favori, Yves-Marie Le Bourdonnec, partent rencontrer les nouveaux protagonistes de la filière, généreux, attachants et écologistes, pour essayer de comprendre ce qu'est une bonne viande. Les nouveaux enjeux du marché ne sont pas toujours là où on les attend. Steak (R)évolution est un film gourmand et politiquement incorrect sur la viande "haute couture".
"Steak (R)évolution" : la bande-annonce

Le doute
La problématique du film est née des origines du réalisateur, Franck Ribière, issu d’une famille d’éleveurs de vaches charolaises, convaincu qu’elles étaient les meilleures du monde. Puis il s’est mis à douter, vérifiant à droite à gauche, que l’Angleterre, l’Italie, le Japon, les États-Unis, l’Argentine… pouvaient rivaliser avec ses convictions premières.

"Steak (R)évolution", c’est avant tout une quête en direct. La recherche du "meilleur steak du monde" s’effectue au fil d’une véritable enquête dont on ne connaît pas l’aboutissement. Ce qui induit un certain suspense jusqu’à la fin. De ce point de vue, Yves-Marie Le Bourdonnec, fil rouge de tout le film, qui teste chaque viande, les découvrant et en parlant avec enthousiasme à chaque dégustation, notamment à Kóbe, au Japon, est passionnant. Ses réévaluations aux mesures du film intriguent et nous interrogent sur nos goûts.

Steak (R)évolution de Franck Rivière

Steak (R)évolution de Franck Rivière

© Jour2fête

La quête de l’équilibre
Ce steak que nous consommons facilement, quotidiennement, ne manque-t-il pas de goût ? Franck Ribière et Yves-Marie Le Bourdonnec nous expliquent ce qui fait une bonne viande rouge, dont la qualité repose sur l’équilibre entre le muscle et le gras, ce dernier apportant toute la saveur. Un équilibre qui repose sur l’élevage, sur l’alliance entre un terroir, la nourriture, l’abattage et le respect de l’animal. Pour donner une piste, l’Angleterre, malgré l’épisode de la vache folle, apparaît comme un des meilleures finalistes.

N’ayez pas peur des 2h10 de ce documentaire qui nous parle de notre quotidien, de notre consommation d’un produit courant et qui questionne sur notre gestion au jour le jour. Il est vraiment passionnant d’observer des spécialistes enquêter sur un produit  "trivial", sur lequel on ne se pose pas de questions, aboutir par la réflexion et la recherche à des réponses si pertinentes.