"Pas très normales activités" : bien mieux qu'une simple parodie !

Par @pygrenu Rédacteur en chef de Culturebox
Mis à jour le 15/03/2013 à 17H58, publié le 31/01/2013 à 17H37
Norman Thavaud, Maurice Barthélémy et Stefi Celma dans "Pas très normales activités"

Norman Thavaud, Maurice Barthélémy et Stefi Celma dans "Pas très normales activités"

© Source films

Détester ce film ne doit pas être très compliqué. En particulier si on développe une allergie aux humoristes post-pubères nés sur internet et/ou un rejet de l'humour des Robins des Bois. Mais on peut aussi le trouver sympathique et drôle. On a choisi la dernière option.

Comédie française de Maurice Barthélémy. Avec : Norman Tavaud, Stefi Celma, Maurice Barthelemy, Rufus, François Bureloup et Mauricette Gourdon. Durée : 1h24. Sortie : 30 janvier 2013

L'histoire :
Une maison isolée, un jeune couple, un vidéaste pervers, un muet. Le tout donnant lieu à des activités normales... mais pas très !
Norman, vous connaissez ? "Star" des réseaux sociaux, ses vidéos cartonnent sur YouTube (près de 10 millions de vues pour la plus populaire). Norman, comme Adrien et Hugo fait tout, et quelques autres jeunes dégourdis, réalise ses vidéos tout seul, avec culot. Pour la première fois, le voici au cinéma. Le grand saut ? Pas tant que ça... Il reste dans sa zone de chalandise : un film fait "à la main", et un personnage d'ancien ado indolent, (plutôt) drôle, (un peu) lâche. Pas vraiment éloigné de celui qui a fait son succès. 

Tout va se jouer dans une vieille maison perdue dans la Creuse, celle de la grand-mère d'Octave (Norman) récemment décédée. Avec sa compagne Karine (la pétillante Stefi Celma), il a choisi de s'y installer pour s'y ressourcer. Octave filme tout avec son portable et ça tombe bien, car il y a d'étranges choses à voir... Hantée, la bâtisse ? Ben, oui, forcément. 
Extrait de "Pas très normales activités"

Extrait de "Pas très normales activités"

© Paramount Pictures France / Source Films
Entre un voisin très inquiétant (Rufus, formidable, comme toujours) et un photographe de mariages, d'enterrements et autres soirées coquines, insatiable obsédé sexuel (Maurice Barthélémy, lourdingue et désopilant), le jeune couple sombre dans l'angoisse. Les "pas très normales activités" se multiplient. Des bruits, des courants d'air, des déjections de cochons... 

Le tout, filmé avec les codes de ces films "documentaires qui font peur", dans la veine des "Paranormal Activity", immenses succès commerciaux. Mais, c'est malin et bien troussé. Bien mieux qu'une simple parodie. 

Deux générations d'humoristes

Est-ce que ça fait peur ? Non. Est-ce que ça fait rire ? Oui, pour peu que l'on soit venu prendre dans ce film ce qu'il a à offrir, sans en attendre davantage : en l'occurrence, un croisement assez réussi entre deux générations d'humoristes, ceux de la Toile, et leurs "ancêtres" des Robins des Bois, qui sévirent sur Comédie, Canal Plus et dans quelques nanars, parfois dispendieux ("Rrrr", gros échec commercial du projet de polar préhistorique porté par Alain Chabat avec l'équipe des Robins au complet).

Aujourd'hui, Jean-Paul Rouve et Marina Foïs se sont diversifiés, déroulant de jolies carrières assez généralistes. Maurice Barthélémy montre ici qu'il est resté dans son corps d'origine, le rire qui tâche, l'autodérision, le mauvais goût. On ne va pas le lui reprocher, il fait ça très bien. Et Norman se révèle un parfait compagnon de route.