"Paradise Lost" : Benicio Del Toro remarquable en Pablo Escobar

Par @Culturebox Journaliste, responsable de la rubrique Cinéma de Culturebox
Mis à jour le 04/11/2014 à 15H57, publié le 04/11/2014 à 15H54
Benicio Del Toro dans "Paradise losté de Andrea Di Stefano

Benicio Del Toro dans "Paradise losté de Andrea Di Stefano

© Mika Cotello

On se souvient dernièrement de Benicio Del Toro dans "Savages" de Oliver Stone, dans un rôle absolument traumatisant d’une seconde main de Salma Hayek. Il est cette fois le boss : Pablo Escobar, pas moins ébouriffant, remarquable, le film étant recommandable à plus d'un titre.

La note Culturebox
4 / 5                  ★★★★☆

De Andrea Di Stefano (Etas-unis), avec : Benicio Del Toro, Josh Hutcherson, Claudia Traisac - 1h54 - Sortie : 5 novembre 2014

Synopsis : Nick pense avoir trouvé son paradis en rejoignant son frère en Colombie. Un lagon turquoise, une plage d’ivoire et des vagues parfaites ; un rêve pour ce jeune surfeur canadien. Il y rencontre Maria, une magnifique Colombienne. Ils tombent follement amoureux. Tout semble parfait… jusqu’à ce que Maria le présente à son oncle : un certain Pablo Escobar.
"Paradise Lost" : la bande annonce

Mon oncle
Vous aimez les thrillers ? Vous n’allez pas être déçus. En plus, avec une histoire réelle : celle de Pablo Escobar, le plus grand trafiquant de drogue de Colombie qui en est arrivé à se faire défendre par la population colombienne, jusqu’à se présenter à la présidence du pays. Un destin exceptionnel, qui valait bien un film.

"Paridise Lost" fonctionne à fond du début à la fin, puisqu’il nous fait croire à cette histoire d’amour qui ouvre le film. Sa réussite, ensuite, est d'introduire Escobar en personnage lambda tout naturellement par son amoureuse. Elle le présente comme son oncle, un homme formidable qui est parvenu à faire rejoindre le peuple et la politique, grâce à la cocaïne.

Jochh Hurtrshon et Claudia Traillac dans "Paradise Lost" de Andréa Di Stafano

Jochh Hurtrshon et Claudia Traillac dans "Paradise Lost" de Andréa Di Stafano

© Mika Cotellon

Manipulation
Le malaise s’installe entre Escobar et Nick (John Hutcheson), mais aussi Maria (Clauda Traisac). Le trio fonctionne à merveille. Elle, est très naturelle, vendant son aïeul à son amant charmé. Mais il va être manipulé par lui, ce qui va faire tout le propos du film. Va-t-il y résister ? Mystère. C’est toute la consistance de "Paradise Lost".

Ce premier film d'Andrea Di Stano, scénariste par ailleurs, s’avère d’une rigueur absolue dans son propos et sa direction d’acteurs. Benicio Del Toro est totalement investi par son personnage, tout comme le jeune John Hutcheson dans son adversaire. Très beau film, tenu de bout en bout. A voir absolument.