"On a failli être amies" : rencontre entre Karine Viard et Emmanuelle Devos

Par @Culturebox Journaliste, responsable de la rubrique Cinéma de Culturebox
Publié le 23/06/2014 à 12H07
Emmanuelle Devos et Karine Viard dans "On a failli être amies" de Anne Le Ny

Emmanuelle Devos et Karine Viard dans "On a failli être amies" de Anne Le Ny

© Mars Distribution

Comédienne devenue réalisatrice, Anne Le Ny ("Ceux qui restent", "Les Invités de mon père", "Cornouaille") ne pouvait pas passer à côté de l’idée de réunir deux de nos meilleures actrices dans "On a failli être amies", Karine Viard et Emmanuelle Devos, dans une comédie dramatique, dont le cinéma français a le secret.

La note Culturebox
2 / 5                  ★★☆☆☆

De Anne Le Ny (France), avec : Karine Viard, Emmanuelle Devos, Roschdy Zem, Anne Le Ny, Philippe Rebbot - 1h31 - Sortie : 25 juin 2014

Synopsis : Marithé travaille dans un centre de formation pour adultes. Sa mission : aider les autres à changer de métier et à trouver leur vocation. Se présente alors Carole, qui vit et travaille dans l’ombre de Sam, son mari, énergique et talentueux chef étoilé. Ce n’est cependant pas tant de métier, dont Carole semble avoir besoin de changer, mais de mari. Marithé se donnera à fond pour aider Carole à se projeter dans une nouvelle vie. Mais quelle est la nature profonde de ce dévouement, quand Marithé ne semble pas insensible au charme de Sam, ni à sa cuisine ?...
"On a failli être amies" : la bande-annonce

Distraire en conjoncture
Il faut bien le dire, le cinéma français s’est fait une spécialité de la "comédie dramatique", "genre" fourre-tout entre le comique et le traitement de sujets sociétaux, révélateurs de la vie française. L’on s’étonnera après que ces films peinent à s’exporter, tant ils tournent autour de nos préoccupations nationales. Pas tant que cela en fait. Voir en effet les adaptations aux Etats-Unis, ou en Italie de "Intouchables" ou de "Bienvenue chez les Ch'tis". La comédie française universelle ?

Le "genre" demeure quelque peu paresseux et peu risqué, en mêlant humour et préoccupations contemporaines, en distrayant. L’audience a bien besoin de s’échapper d’une conjoncture difficile, tout en se retrouvant dans un spectacle de divertissement, léger. Pas de mal à cela  Et grand bien soit-il à nos artistes de montrer tant de dévotion envers leur public. Dans ce contexte, la talentueuse Anne Le Ny rassemble deux actrices de grand talent, elle-même étant interprète dans "On a failli être amies".

Karine Viard et Roschdy Zem dans "On a failli être amies" de Anne Le Ny

Karine Viard et Roschdy Zem dans "On a failli être amies" de Anne Le Ny

© Mars Distribution

Verre à moitié plein ou à moitié vide
Karine Viard est lumineuse, une fois de plus, et Emmanuelle Devos radieuse, dans ce qui s’avère un joli film, sur la rivalité souterraine entre deux femmes arrivées "au croisement des chemins", comme le dit à plusieurs reprises le film. La quarantaine, la sacro-sainte quarantaine qu’aiment tant explorer nos comédies générationnelles (la trentaine et la cinquantaine s’y invitant aussi). Roschdy Zem est un peu moins crédible dans son rôle de chef de restaurant étoilé, mais tire son épingle du jeu.

Il en ressort un bilan qui hésite entre le verre à moitié plein et le verre à moitié vide. Des scènes de comédie aux dialogues et interprétations ciselées le disputent à des fautes de rythme, notamment sur une fin qui n’en finit pas de finir. Demeurent deux portraits de femmes bien vus, très bien interprétés, au-dessus d’une réalisation assez commune qui tire toutefois parti de beaux décors qui, pour une fois, sortent de Paris pour visiter une ville en région (Orléans et ses environs ?) fort bien filmés. Un gentil film qui vaut surtout pour ses actrices, mais sans plus.