"Les Optimistes" : une réjouissante équipe de volley de 66 à 98 ans !

Par @Culturebox Journaliste, responsable de la rubrique Cinéma de Culturebox
Mis à jour le 29/04/2015 à 16H04, publié le 28/04/2015 à 17H05
"Les Optimistese de Gunhild Westhagen Magnor

"Les Optimistese de Gunhild Westhagen Magnor

© Pickup / Jour2fête

Documentariste norvégienne patentée, Gunhild Westhagen Magnor prend un sujet inattendu pour son nouveau film, en faisant le portrait d'une équipe sénior de volley-ball, pleine de vie et de vigueur. Un "feel good movie", comme l'on dit, dans un septentrion glacé, plein de chaleur humaine.

La note Culturebox
3 / 5                  ★★★☆☆

Documentaire de Gunhild Westhagen Magnor (Norvège/Suède), avec : Gerd Bergersen, Lillemor Berthelsen, Mary Holst Bremstad - 1h30 - Sortie : 29 avril 2015

Synopsis : "Les Optimistes" est le nom d'une équipe de volley norvégienne hors du commun : les joueuses ont entre 66 et 98 ans ! Bien que ces mamies sportives n’aient pas joué un seul vrai match en 30 ans d’entraînement, elles décident de relever un grand défi : se rendre en Suède pour affronter leurs homologues masculins. Mais avant cela, il faut broder les survêtements, trouver un sponsor, convaincre l’entraîneur national de les coacher, mémoriser les règles qu’elles ont oubliées, se lever au petit matin pour aller courir… Croyez-les : être sénior est une chance, et ces "Optimistes" la saisissent en plein vol !

"Les optimistes" : la bande-annonce

 

De la thérapie par le volley

Filmées chacune leur tour dans leur environnement personnel, entre deux séances d'entraînement, l'on s'attache sans réserve à Goro, Gerd, Lillemor, Mary, … cette quinzaine de mamies qui s'amusent comme des folles en pratiquant leur sport préféré. Touchant de voir comment elle "s'éclatent", s'esclaffent de leur maladresses et leur enthousiasme à voir se profiler un match contre une équipe suédoise, composée d'hommes. Un match international ! La consécration.

Pas de place à la morosité, même chez Goro (98 ans) atteinte d'un cancer et qui a une confiance en elle-même à toute épreuve. Elle découvrira dans le volley une énergie qui, d'après elle, participe à la résorption de sa tumeur. Une leçon de vie qui repose sur une amitié collective où se jouent la recherche d'un sponsor, la confection des maillots, la révision des règles du jeu…
 

"Les Optimistes" de Gunhild Westhagen Magnor

"Les Optimistes" de Gunhild Westhagen Magnor

© Pickup / Jour2fête


Climax émotionnel

Plus la date du match approche, plus leur performance doit s'affiner, se professionnaliser, avec l'excitation de voyager ensemble, en car, jusqu'en Suède, lieu de la rencontre. Elles se lient rapidement aux joueurs masculins et leur demandent d'adoucir un peu la virilité de leur jeu pour les ménager… mais pas trop. Le match constitue un climax bien mené, à l'ambiance amicale et joyeuse. Pas question de donner le score, mais la compétition est serré et l'émotion à son comble.

Film au sujet minimaliste, tout en faisant preuve d'originalité, ces portraits de femmes participent d'une expérience collective aux antipodes du discours habituel sur la vieillesse, où dominent le plus souvent l'approche de la fin de vie, la décrépitude, et la solitude. Un message plein d'énergie, de malice et de rire, communicatif et positif, qui en ces temps difficiles met un peu de baume au cœur.