"Les Malheurs de Sophie" : Christophe Honoré et Muriel Robin chez Mme De Ségur

Par @Culturebox Journaliste, responsable de la rubrique Cinéma de Culturebox
Mis à jour le 19/04/2016 à 11H12, publié le 19/04/2016 à 10H45
"Muriel Robin dans "Les Malheurs de Sophie" de Christophe Honoré

"Muriel Robin dans "Les Malheurs de Sophie" de Christophe Honoré

© Jean-Louis Fernandez / LFP- Les Films Pelléas - Gaumont - France 3

Après le flop autant artistique, critique que public – "Métamorphoses" -, d’après Ovide, Christophe Honoré s’attaque, plus modestement (?) aux ʺMalheurs de Sophieʺ de la comtesse de Ségur, pilier de la littérature enfantine, avec Golshifteh Farahani ("Poulet aux prunes"), Anaïs Demoustier ("Bird People") et surtout une inénarrable Muriel Robin.

La note Culturebox

2
2/5

Honoré hors des murs

Versé dans une approche contemporaine des sentiments ("Les Bien-aimés", "Non ma fille, tu n’iras pas danser", "La Belle personne", "Les Chansons d’amour"…), Christophe Honoré a donné à la comédie dramatique ses lettres de noblesse avec un ton bien à lui. Fidèle, il s’est créé une famille, avec des acteurs comme Louis Garrel ou Chiara Mastroianni, mais également son compositeur en titre Alex Beaupain. On ne retrouve que ce dernier dans ʺLes Malheurs de Sophieʺ qui s’émancipe des thèmes de prédilections du cinéaste pour une réussite très mitigée.
« Les Malheurs de Sophie » : la bande annonce

Christophe Honoré signe tous ses scénarios, même en cas d’adaptation. Le passage au grand écran des "Malheurs de Sophie", d’après le roman éponyme et des "Petites filles modèles" de la Comtesse de Ségur, ne bouleverse pas la source romanesque. Mais pourquoi ne pas y avoir ajouté "Les Vacances", qui boucle la trilogie consacrée à Sophie ? C’était peut-être trop charger la barque, alors que les deux parties adaptées rament à créer un film unitaire, les deux pans du récit souffrant de disparité.

Céleste Carrale, Justine Morin, Caroline Grant (Sophie) et Justine Morin dans "Les Malheurs de Sophie" de Christophe Honoré

Céleste Carrale, Justine Morin, Caroline Grant (Sophie) et Justine Morin dans "Les Malheurs de Sophie" de Christophe Honoré

© Jean-Louis Fernandez / LFP- Les Films Pelléas - Gaumont - France 3

Un naufrage évité par un autre

En 1946, Jacqueline Audry adaptait avec beaucoup de liberté la Comtesse de Ségur, projetant ʺLes Malheurs de Sophieʺ depuis sa toute jeunesse jusqu’à l’âge adulte. Jean-Claude Brialy se limitait en 1981 au premier roman de la trilogie. Celui-ci fait l’objet de la première partie de l’adaptation de Christophe Honoré (cosigné avec Gilles Taurand). Le résultat a du mal à passer. L’on retrouve bien sûr tous les passages attendus du chapelet de bêtises de Sophie et des frasques subies par son souffre douleurs, le cousin Paul. Mais le jeu des acteurs, notamment une bien mal castée Golshifteh Farahani en Madame de Réan, alourdit une première partie qui augure du pire pour la suite.

Tout s’arrange cependant dans le second pan du récit, introduit par une belle idée de mise en scène, où le navire embarquant toute la famille de Réan aux Amériques fait naufrage dans un tableau de marine. Dès lors, le film est nettement plus maîtrisé et trouve toute sa dimension grâce retour de Sophie au château, accompagnée de sa mère d’adoption. Avec cette acariâtre Madame Fichini, qui va comme un gant à Muriel Robin, le film décolle enfin. La leçon d’humanité est aussi au rendez-vous avec la complicité entre Sophie, et les deux "petites filles modèles" de Madame de Fleureville qui protègera la petite gaffeuse de sa mégère de belle-mère. La première partie dépareille trop le film pour remporter l’adhésion. Dommage, l’appréciation d’ensemble en pâtit grandement.

L'affiche des "Malheurs de Sophie" de Christophe Honoré

L'affiche des "Malheurs de Sophie" de Christophe Honoré

© DR


Christophe Honoré était invité du Soir 3 du 18 avril en compagnie de Caroline Grant


La fiche film
Comédie de Christophe Honoré (France) - Avec Golshifteh Farahani, Anaïus Demoustier, Muriel Robin, Céleste Carrale, Justine Morin, Caroline Grant (Sophie) et Justine Morin - Durée : 1h46 - Sortie : 20 avril 2016
Synopsis : Depuis son château, la petite Sophie ne peut résister à la tentation de l'interdit et ce qu'elle aime par dessus tout, c'est faire des bêtises avec son cousin Paul. Lorsque ses parents décident de rejoindre l'Amérique, Sophie est enchantée. Un an plus tard, elle est de retour en France avec son horrible belle-mère, Madame Fichini. Mais Sophie va pouvoir compter sur l'aide de ses deux amies, les petites filles modèles, et de leur mère, Madame de Fleurville pour se sauver des griffes de cette femme.