"La famille Bélier" : Louane Emera franchit le mur du son !

Par @pygrenu Rédacteur en chef de Culturebox
Mis à jour le 18/12/2014 à 16H28, publié le 17/12/2014 à 14H18
Louane Emera dans "La famille Bélier"

Louane Emera dans "La famille Bélier"

© Mars Distribution

Entourée de parents et d'un frère sourds, une adolescente se révèle dotée d'une voix hors du commun. A partir de cette belle idée, Eric Lartigau a construit un film sympathique, drôle et, surtout, très touchant.

La note Culturebox
4 / 5                  ★★★★☆

Comédie dramatique française d'Eric Lartigau - Avec François Damiens, Karin Viard, Louane Emera, Eric Elmosnino et Luca Gelberg - Durée : 1h45 - Sortie : 17 décembre 2014

Synopsis : Dans la famille Bélier, tout le monde est sourd sauf Paula, 16 ans. Elle est une interprète indispensable à ses parents au quotidien, notamment pour l’exploitation de la ferme familiale. Un jour, poussée par son professeur de musique qui lui a découvert un don pour le chant, elle décide de préparer le concours de Radio France. Un choix de vie qui signifierait pour elle l’éloignement de sa famille et un passage inévitable à l’âge adulte.
Un sujet original, des performances d'acteurs et quelques scènes bouleversantes… "La famille Bélier" dispose d'ingrédients de qualité. De facture classique, respectueux des codes de la comédie "à la française", le deuxième long-métrage d'Eric Lartigau est sans doute sur les rails d'un grand succès.

Le réalisateur a réussi à composer une famille Bélier particulièrement attachante. Les parents, Karin Viard et François Damiens sont tour à tour drôles et émouvants, habités d'une énergie propre à tous ceux qui ont du batailler ferme pour se faire une place.
François Damiens, Luca Gelberg, Karin Viard et Louane Emera : la famille Bélier

François Damiens, Luca Gelberg, Karin Viard et Louane Emera : la famille Bélier

© Mars Distribution
Mais la découverte, la grande et belle surprise du film, c'est d'abord Louane Emera, la seule "entendante" du quatuor, l'adolescente adorée dont le rôle est décisif dans le quotidien des Bélier, notamment en tant qu'interface avec le reste de leur village.

Louane Emera, dont le public de "The Voice" avait adoré la fraîcheur et la spontanéité, irrigue le film de ces mêmes qualités. Pour ses débuts au cinéma, elle crève l'écran. Une sacrée présence, nature, sympathique et juste, qui contribue largement à la réussite du projet. Le final, que l'on a venu venir depuis les premières minutes du film, réussit à toucher au cœur. Dans la salle, ils sont nombreux à verser quelques larmes sur les paroles archi-connues des classiques de Michel Sardou.
François Damiens et Karine Viard dans "La famille Bélier" © Mars Distribution
Alors, oui, "La famille Bélier" reste une comédie consensuelle, au tournage assez conventionnel. Dans Le Monde, la comédienne Emmanuelle Laborit casse même un peu le charme en affirmant que "les acteurs signent comme des cochons", "comme s'ils jouaient dans une autre langue que la leur avec un accent déplorable". Une ex-Miss Limousin, première dauphine de Miss France en 2007 regrette aussi un "côté approximatif" de l'expression des arteurs. Une partie de la critique fait la moue devant le trop plein de bons sentiments et le calibrage du film.
Eric Lartigau n'a certes pas signé LE film parfait, mais il a trouvé l'alchimie qui crée un lien puissant avec son public. Les scènes lors desquelles la jeune Louane chante devant ses parents, incapables de l'entendre, mais qui saisissent toutes les vibrations, toutes les nuances de son interprétation méritent à elles seules le déplacement.