"Into the Woods. Promenons-nous dans les bois", une comédie musicale enchantée par les contes

Par @Culturebox
Mis à jour le 27/01/2015 à 17H13, publié le 27/01/2015 à 14H56
Lilla Crawford dans "Into the Woods, Promenons-nous dans les bois" de Rob Marshall

Lilla Crawford dans "Into the Woods, Promenons-nous dans les bois" de Rob Marshall

© Walt Disney Pictures

Cendrillon, princes charmants, Petit Chaperon Rouge, Raiponce... Les voilà tous réunis dans une comédie musicale enchantée, où chacun cherche son chemin : une sorcière sa beauté envolée, un couple de boulangers une famille, un prince sa princesse... "Into the woods", adapté d'une comédie musicale des années 80, fait un très joli film, où les codes des contes sont secoués avec fantaisie.

La note Culturebox
4 / 5                  ★★★★☆

De  Rob Marshall (Etats-Unis), avec :  Meryl Streep, James Corden, Emily Blunt, Anna Kendrick, Chris Pine, Johnny Depp, MacKenzie Mauzy, Christine Baranski - 2h04 - Sortie : 28 janvier 2015

Synopsis : Les intrigues de plusieurs contes de fées bien connues se croisent afin d’explorer les désirs, les rêves et les quêtes de tous les personnages. Cendrillon, le Petit Chaperon rouge, Jack et le haricot magique et Raiponce, tous sont réunis dans un récit où interviennent également un boulanger et sa femme qui espèrent fonder une famille, mais à qui une sorcière a jeté un mauvais sort… 
"Into the Woods, Promenons-nous dans les bois" : la bande-annonce

Dans les profondeurs de la forêt, où tout devient possible, se trouvent réunis les personnages emblématiques des contes de notre enfance : l'incorrigible Petit Chaperon rouge suit les mauvais conseils d'un séduisant loup (incarné par Johnny Depp), Jack échange sa belle vieille vache blanche contre quelques graines de haricots, une ravissante jeune princesse prisonnière de sa sorcière de mère laisse un beau prince escalader sa tour pour quelques baisers volés, la sorcière (sublime Meryl Streep) apparaît dans des nuages de fumées et des ricanements, pour presser le couple de boulangers de lui rapporter dans les trois jours qui précèdent le lever de la Lune Bleue les ingrédients qui lui redonneront sa beauté d'antan.

En échange, la sorcière lèvera la malédiction qui interdit au jeune couple d'enfanter. Et quels sont ces ingrédients ? Exactement ceux qui rassemblent tous les protagonistes des différents contes invités dans cette joyeuse comédie : une vache blanche comme le lait, une mèche de cheveux blonds comme les blés, une cape rouge comme le sang, une pantoufle couleur d'or et des haricots...

Meryl Streep dans "Into the Woods, Promenons-nous dans les bois" de Rob Marshall

Meryl Streep dans "Into the Woods, Promenons-nous dans les bois" de Rob Marshall

© The Walt Disney Company France

Cette comédie musicale emporte le spectateur dès les premières minutes, avec une plongée dans un monde bien dessiné de conte de fées, ses villages du Moyen-Age, sa forêt enchantée, tous ces décors éclairés par une très belle lumière, les personnages habillés par de jolis costumes, et animés par une partition musicale enlevée, jouée par des comédiens à 100 % dans leur rôle. Les contes de fées y sont à la fois sublimés et renversés, avec une touche de second degré bien dosée (la scène des princes charmants qui font sauter les boutons de leurs costumes en s'égosillant dans une cascade, leur coiffure toujours nickel, par exemple, est hilarante).

"Into the woods" dure plus de deux heures et l'on ne s'y ennuie pas une seconde. Le film n'est visible qu'en VO sous-titrée mais l'intervention d'histoires et de personnages hyper connus des plus petits comme des plus grands rend la compréhension du sens général tout à fait accessible (testé avec un enfant de 8 ans). Bref, on vous le recommande.