"Gunman" : Sean Penn et Javier Bardem chez le réalisateur de "Taken"

Par @Culturebox Journaliste, responsable de la rubrique Cinéma de Culturebox
Mis à jour le 27/06/2015 à 13H27, publié le 24/06/2015 à 14H50
Sean Penn dans "Gunman" de Pierre Morel

Sean Penn dans "Gunman" de Pierre Morel

© StudioCanal

Après le succès phénoménal autant qu’inattendu de "Taken" (2008), Pierre Morel n’avait pas renouvelé l’essai ("Signal", "From Paris with Love"). Il revient dans son genre de prédilection avec le thriller "Gunman", où il bénéficie de deux "Rolls" devant la caméra : Sean Penn et Javier Bardem. Un film de genre qui remplit son contrat.


La note Culturebox
3 / 5                  ★★★☆☆


Trahisons

Adapté du roman de Jean-Patrick Manchette, "La position du tireur couché",  "Gunman" se situe au croisement des missions humanitaires et des manipulations fomentées par les grandes sociétés internationales qui vont jusqu’au meurtre pour protéger leurs intérêts et profits. Jim Terrier (Sean Penn), couverture des membres d’ONG en République Démocratique du Congo, tireur d’élite, a une vie parallèle. Il tue le ministre des mines du pays qui remettait en cause l’exploitation des ressources locales par les entreprises étrangères. Mais il est aussi au cœur d’autres enjeux.

"Gunman" : la bande-annonce

Ceux-ci sont plus sentimentaux. Son bras droit, Felix (Javier Bardem), amoureux de sa compagne (Annie, Jasmin Trinka) va s’arranger pour l’évincer, afin de se l’approprier. Trahison. Cela ne sera pas la seule. Commanditaire du meurtre du ministre, la compagnie élimine tous les protagonistes de l’opération pour s’en dédouaner. Félix est tout désigné pour s’occuper de Jim, mais c’est lui qui va le devancer. À la surprise d’Annie. Le conflit va alors prendre plusieurs niveaux ; celui des intérêts internationaux et celui de l’amour. Pierre Morel ne rate pas cette liaison risquée dans un film d’action enlevée.

Javier Bardem et et Sean Penn dans "Gunman" de Pierre Morel

Javier Bardem et et Sean Penn dans "Gunman" de Pierre Morel

© StudioCanal


Corrida

Evidemment, "Gunman" (tireur) aligne les scènes d’action, d’échanges de tirs et de bagarres. Sur près de deux heures, cela peut lasser. Même si elles sont bien réglées, tout comme les chorégraphies, dans les règles de l’art. Pierre Morel confirme ainsi son professionnalisme très américain dans ce domaine. Il n'en néglige pas moins l’histoire d’amour qui sous-tend l’histoire. Le rapprochement entre Jim, meurtri de tous les côtés, avec Annie, et sa rivalité avec Félix, incarnation des intérêts des multinationales. Une confusion des genres au centre du film.


La fin du film est particulièrement efficace. Le cadre d’une corrida, avec le montage en parallèle de trois actions complémentaires, est très réussi. Les déplacements entre Kinshasa, Londres, Barcelone et Gibraltar participent par ailleurs à la dynamique du film. Assez classique dans sa facture par rapport aux codes du thriller, "Gunman" dénonce les agissements répréhensibles et manipulatoires de grandes entreprises, avec comme victimes collatérales des populations entières. Efficace.

Gunman
De Pierre Morel (France/Espagne/Grande-Bretagne), avec :  Sean Penn, Jasmine Trinca, Javier Bardem, Ray Winstone - 1h57 - Sortie : 24 juin 2015
Interdit au moins de 12 ans

Synopsis : Ex-agent des forces spéciales, Jim Terrier est devenu tueur à gages. Jusqu’au jour où il décide de tourner la page et de se racheter une conscience en travaillant pour une association humanitaire en Afrique. Mais lorsque son ancien employeur tente de le faire tuer, Jim n’a d’autre choix que de reprendre les armes. Embarqué dans une course contre la montre qui le mène aux quatre coins de l’Europe, il sait qu’il n’a qu’un moyen de s’en sortir indemne : anéantir l’une des organisations les plus puissantes au monde…