"Doctor Strange", super-héros plein d'esprit et casting magnétique

Par @Culturebox Journaliste, responsable de la rubrique Cinéma de Culturebox
Publié le 25/10/2016 à 15H51
 Tilda Swinton et Benedict Cumberbatch dans "Doctor Strange" de Scott Derrickson

 Tilda Swinton et Benedict Cumberbatch dans "Doctor Strange" de Scott Derrickson

© Walt Disney Studios Motion Pictures Germany

Né en 1963 de la plume de l’inépuisable Stan Lee et des crayons de Steve Ditko, Docteur Strange ne connaît pas la popularité de Captain America, Iron Man ou Hulk - de la ménagerie Marvel - ou de Superman et Batman de chez DC Comics. Il reste toutefois un pilier, adapté par les studios maison (rachetés par Disney), avec un casting magique : Benedict Cumberbatch, Tilda Swinton et Mads Mikkelsen.

La note Culturebox

4
4/5

Mystique

Habitué des petites bandes horrifiques plus ou moins réussies ("L’Exorcisme d’Emily Rose", "Sinister") et du médiocre remake du "Jour où la Terre s’arrêta" (1951, Robert Wise) en 2008 avec Keanu Reeves, Scott Derrickson a sans doute a été choisi pour réaliser "Doctor Strange" en raison de ses talents de technicien. Est-ce le budget, visiblement conséquent, et la caution qu’apportent au film Benedict Cumberbatch, Tilda Swinton et Mads Mikkelsen, toujours est-il que le réalisateur s’est senti inspiré, son film de super-héros s’avérant l’un des meilleurs de la longue dynastie Marvel.
"Doctor Strange" : la bande annonce

Hormis ces facteurs décisifs, reconnaissons que le Docteur Stephen Strange est un des personnages les plus riches de chez Marvel, par sa connexion avec le mysticisme oriental qui tranche avec les origines scientifiques de la majorité des super-héros, et tous les dérapages que cela induit. Formé par un gourou himalayen, L’Ancien (Tilda Swinton), Stephen Strange (Benedict Cumberbatch) a apparemment tout du Batman de Christopher Nolan dans "The Dark Knight Rises" (2012) initié par des Ninja ésotériques. Mais cela serait plutôt Nolan qui serait allé voir du côté de Strange, le personnage originel ayant le premier des origines mystiques.

Transformations

L’intérêt pour Strange émane également de son profil psychologique. Chirurgien virtuose, il met plus ses talents au service du gain et du prestige que de la philanthropie. Un coup du sort va le faire changer casaque. Mis face à lui-même par L’Ancien, subissant des épreuves extrêmes, ayant la révélation d’une réalité insoupçonnée, Strange vit un tel choc que son initiation va en faire le gardien de l’univers, protecteur des forces obscures avides de posséder la Terre. Les super-héros ne font pas dans la dentelle ; n’est-ce pas la rhétorique des mythes ? Ces révélations successives, les épreuves, la transformation de Strange, sont aussi celles de Néo dans "Matrix" (1999) des Wachowski, non moins teinté d’orientalisme.

"Doctor Strange" de Scott Derrickson

"Doctor Strange" de Scott Derrickson

© 2016 Marvel

La réalisation de Scott Derrickson est à la hauteur du mythe. Les effets spéciaux sont mis à forte contribution, Strange traversant de multiples dimensions au cours de son initiation qui ne sont pas sans rappeler "la porte des étoiles" de "2001 : l’Odyssée de l’espace" (1968, Stanley Kubrick). Le transformisme urbain faisant passer de bas en haut les gratte-ciel sort de la spectaculaire scène parisienne de "Inception" (2012, Christopher Nolan), mais est justifié par le scénario. Comme Marvel a su se renouveler avec "Les Gardiens de la galaxie" (2014, James Gunn), "Doctor" Strange" donne vie, au moins au cinéma, à une nouvelle race de super-héros.

"Doctor Strange" l'affiche américaine

"Doctor Strange" l'affiche américaine

© Walt Disney Pictures

LA FICHE

Science-fiction de Scott Derrickson (Etats-Unis) - Avec : Benedict Cumberbatch, Chiwetel Ejiofor, Tilda Swinton, Mads Mikkelsen, Scott Adkins, Rachel McAdams - Durée : 1h55 - Sortie :  26 octobre 2016

Synopsis :  Le docteur Stephen Strange, talentueux neurochirurgien après un tragique accident de voiture, doit mettre son égo de côté et apprendre les secrets d'un monde caché de mysticisme et de dimensions alternatives. Basé à New York, dans le quartier de Greenwich Village, Doctor Strange doit jouer les intermédiaires entre le monde réel et ce qui se trouve au-delà, en utlisant un vaste éventail d'aptitudes métaphysiques et d'artefacts pour protéger le Marvel Cinematic Universe.