"Dans l'ombre de Mary" : la gestation difficile de Mary Poppins chez Disney

Par @Culturebox Journaliste, responsable de la rubrique Cinéma de Culturebox
Mis à jour le 04/03/2014 à 10H59, publié le 03/03/2014 à 16H27
Tom Hanks et Emma Thompson dans "Dans l'ombre de Mary - La promesse de Walt Disney" de John Lee Hancock 

Tom Hanks et Emma Thompson dans "Dans l'ombre de Mary - La promesse de Walt Disney" de John Lee Hancock 

© The Walt Disney Company France

Sujet inattendu que traitent les studios Disney avec "Dans l'ombre de Mary", sur l’adaptation de "Mary Poppins" (1964), d’après Paméla L. Travers, au début des années 60. Le studio de Mickey est en effet plutôt avare en confidences, et ce film de John Lee Hancock rapporte les rapports houleux entre l’Oncle Walt et l’auteure du roman de 1934.

De  John Lee Hancock (Etats-Unis/Grande-Bretagne/Australie), avec : Tom Hanks, Emma Thompson, Paul Giamatti, Jason Schwartzman, B.J. Novak - 2h06 - Sortie 5 mars 2014

Synopsis : Walt Disney a promis à ses filles d'adapter au cinéma leur livre préféré, "Mary Poppins" de Paméla L. Travers. Mais c'est sans compter sur l'auteure, plutôt têtue et inflexible, qui ne veux pas voir son roman dénaturé par Hollywood. Refusant catégoriquement dans un premier temps, des ennuies financiers l'obligent à mettre de l'eau dans son vin et de se rendre à contrecœur à Los Angeles pour entendre ce que Disney a imaginé. Durant deux semaines, le cinéaste essaye avec ses collaborateurs de la convaincre, mais rien n'y fait. Ce n’est qu’en cherchant dans le passé de P.L. Travers, et plus particulièrement dans son enfance, qu’il va découvrir la vérité sur ses fantômes intérieurs, afin de la mettre de son côté...
"Dans l'ombre de Mary - La promesse de Walt Disney" : la bande-Annonce

Un sujet original
Les films sur le monde du cinéma sont nombreux ("Sunset Boulevard", "Fédora"..), ceux consacrés au tournage d’un film un peu moins ("la Nuit américaine"…)... quant aux problèmes d’adaptation d’un roman, ils sont sans doute inexistants. Jusqu’à ce "Dans l'ombre de Mary – La promesse de Walt Disney" qui se consacre à démontrer combien il fut difficile au cinéaste de convaincre l’écrivaine Paméla L. Travers de lui vendre les droits de "Mary Poppins" et le traitement, sous forme de comédie musicale et de mixage entre prises de vues réelles et animées, qu’il comptait lui donner.

John Lee Hancock, qui n’a jusqu’ici pas fait grand-chose de notable ("Alamo", "Rêve de champion", "The Blind Side") s’attèle à la tâche, non sans talent, avec un beau trio devant la caméra : Emma Thompson en Pamela Travers, un méconnaissable Tom Hanks en Walt Disney, et Paul Giamatti en chauffeur de Miss Travers. Un premier élément biographique sur Miss Travers intrigue dès l’ouverture : un gros plan sur la couverture d’un ouvrage consacré à l’enseignement de Georges Ivanovitch Gurgieff, dont elle était elle-même adepte. Un détail qui ne sera pas creusé par la suite, mais qui donne une orientation non anodine sur la personnalité de l’auteure de Mary Poppins.

La silhouette de Tante Ellie (Rachel Griffith), qui inspira Mary Poppins à P. L. Travers

La silhouette de Tante Ellie (Rachel Griffith), qui inspira Mary Poppins à P. L. Travers

© The Walt Disney Company France

De l’ombre à la lumière
De tous les plans, Emma Thompson compose une Pamela Travers tout en raideur et froideur britanniques. A son côté, Tom Hanks campe un Walt Disney beaucoup plus détendu, voire léger, alors que le père de Mickey était aussi connu pour ses colères homériques. Apparenté au biopic, le film demeure dans les arcanes du genre, par sa parfaite reconstitution historique du début des années 60, et sa narration, chronologique, même s’il fait appel à des flash-back sur la toute petite jeunesse de Pamela Travers en Australie.

Le sujet de "Dans l’ombre de Mary" reste assez intriguant, avec des acteurs remarquables, pour que l’on s’y arrête. Sortant en salles pour les 50 ans de l’adaptation de "Mary Poppins" par Disney, qui voit également sa première édition Blue-ray en vidéo, le film vaut d’être vu pour observer la rencontre houleuse entre deux créateurs, et les chemins tortueux qui les mènent à se rencontrer sur un objectif commun. Beau film, très atypique de la part de Disney qui met en avant les aléas de la création et de la sensibilité de ceux qui y participent, "Dans l’ombre de Mary" mérite d’être mis en pleine lumière.