"Carole Matthieu", Isabelle Adjani sans fard, seule contre tous

Par @Culturebox Journaliste, responsable de la rubrique Cinéma de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 19H32, publié le 06/12/2016 à 11H52
 Isabelle Adjani et Corinne Masiero dans "Carole Matthieu" de Louis-Julien Petit

 Isabelle Adjani et Corinne Masiero dans "Carole Matthieu" de Louis-Julien Petit

© ELEMIAH-M

Star incontournable, Isabelle Adjani a donné un tournant dans sa carrière au seuil des années 2000 en s'orientant vers des films moins exposés que ceux qui ont fait sa gloire. Actrice tragique par excellence, elle colle à son registre de prédilection dans "Carole Matthieu" de Louis-Julien Petit, réalisateur du drôle et social "Discount", qui adapte le roman de Martin Ledrun, "Les Visages écrasés".

La note Culturebox

4
4/5

Incommunicabilité

Thriller social, "Carole Matthieu", nous met au centre du "burn-out", fléau du monde entrepreneurial qui peine à être reconnu en France. Le personnage de Carole Matthieu, qu’interprète avec passion Isabelle Adjani, est médecin du travail dans une entreprise de vente par téléphone, qui pratique une gestion du personnel intensive. Source de pressions sur les employés, la méthode va acculer certains employés, plus fragiles que d’autres, à pratiquer des actes extrêmes. La praticienne, aux premières loges des souffrances vécues dans l’entreprise, n’a aucune emprise sur elles ni sur ses dirigeants qui la réduisent à signer des actes de reconnaissance de capacité au travail.
"Carole Matthieu" : la bande annonce

Dans un monde où la communication est au centre des enjeux sociétaux (Internet, téléphones mobiles, réseaux sociaux, surinformation…), et dans une entreprise basée sur elle (la vente par téléphone), "Carole Matthieu" pointe le paradoxe de son absence dans les échanges humains. Trop de flux tue le flux. Cette lacune vécue par les employés qui se confient à Carole va se transférer en elle et entraîner le même processus autodestructeur que celui subi par ses "patients". Son empathie première devient identification avec des conséquences tragiques, à son encontre, envers ses proches, les employés et l’entreprise. Un cercle vicieux fatal se met en place.

Le meilleur des mondes

Si Isabelle Adjani prend son rôle à bras le corps, Corinne Masierio ("Louise Wimmer", "Suzanne", "Discount"…) crève une fois de plus l’écran, en directrice des Ressources humaines implacable qui, lors d’une confession face caméra, dévoile ses propres failles, et la carapace qu’elle s’est forgée pour y pourvoir. Martin Ledrun, auteur du roman qui a participé au scénario, et Louis-Julien Petit à la caméra, distillent le venin corrupteur d’un système qui fait le jeu des apparences au détriment du vécu, au profit de la rentabilité. Le film ne fait aucunement acte de militantisme, mais met en perspective un système pernicieux aux extérieurs séducteurs et aux conséquences perverses, à l’image du "Meilleur des mondes" d’Aldous Huxley. 

"Carole Matthieu" de Louis-Julien Petit

"Carole Matthieu" de Louis-Julien Petit

© ELEMIAH-M

Film à caractère social, "Carole Matthieu" ne néglige pas la forme, en jouant d’une image glaciale pour visualiser un monde déshumanisé qui gangrène avant tout les corps, psychiques dans un premier temps, puis physiques, dans un processus somatique. Le sens de l’image évoque "Crash" de David Cronenberg, d’après J. G. Ballard, qui décrivait lui aussi une société déshumanisée par les apparences, la surconsommation, et ses répercussions mentales sur les chairs dans le sexe et le sadomasochisme.  Carole Matthieu/Isabelle Adjani, solitaire, combative puis résignée, enfin ange exterminateur, est vêtue tout le film d’un long manteau rouge. Comme si elle revêtait une peau d’écorché, pour annoncer le sang qui va couler. Tragique, "Carole Matthieu" touche au cœur de nos sociétés avec art.

"Carole Matthieu" : l'affiche

"Carole Matthieu" : l'affiche

© Paradis Films

LA FICHE

Drame de Louis-Julien Petit (France), Avec : Isabelle Adjani, Corinne Masiero, Lyes Salem, Ola Rapace, Pablo Pauly, Arnaud Viard, Sarah Suco - Durée : 1h25 - Sortie : 7 décembre 2016

Synopsis : Médecin du travail dans une entreprise aux techniques managériales écrasantes, Carole Matthieu tente en vain d’alerter sa hiérarchie des conséquences de telles pratiques sur les employés. Lorsque l’un d’eux la supplie de l’aider à en finir, Carole réalise que c’est peut-être son seul moyen de forcer les dirigeants à revoir leurs méthodes.