˝Beyond Flamenco˝ : Carlos Saura filme avec passion la Jota, source du Flamenco

Par @Culturebox Journaliste, responsable de la rubrique Cinéma de Culturebox
Publié le 04/01/2017 à 11H38
"Beyond Flamenco" de Carlos Saura

"Beyond Flamenco" de Carlos Saura

© Epicentre Films

Depuis ˝Flamenco˝ en 1995, Carlos Saura revient régulièrement sur les musiques latines, en passant par le Fado et le Tango. C’est la Jota qui a ses faveurs aujourd’hui, art musical et chorégraphique majeur en Espagne, aux sources du Flamenco, toujours filmé de main de maître, avec Manuel de Falla, Carlos Núñez ou Sara Baras…

La note Culturebox

4
4/5

Modernité

Danse traditionnelle espagnole qui connaît des variantes selon les régions – Aragon, Castille, Navarre, Galicie… -, la Jota serait née au XIIe siècle du talent de l’Arabe Aben Jot. ˝Jota˝ signifierait ˝sauter˝ dans la langue orientale, en référence aux pas rapides et sautillants de sa chorégraphie. Traditionnellement interprétée avec des guitares, bandurrias, luths, et percussions diverses, les danseurs sont souvent munis de castagnettes.
"Beyond Flamenco" : la bande annonce

D’origine espagnole, la Jota s’est exportée naturellement en Amérique du Sud avec les Conquistadors, et, insiste Saura, dans le monde entier en s’adaptant aux époques. Ainsi des formations comprenant violons, cornemuses, même une basse électrique, apparaissent dans les groupes qui se succèdent à l’écran. La Jota ne s’est donc pas figée dans le temps et demeure, à la vision de ˝Beyond Flamenco˝ d’actualité, vue la modernité des interprétations, tant instrumentales que chorégraphiques. Mais aussi avec la présence d’écoles de danse, sur laquelle s’ouvre le film, et la participation d’une jeunesse enthousiaste.

"Beyond Flamenco" de Carlos Saura

"Beyond Flamenco" de Carlos Saura

© Sherlock Films

Spectacle vivant

Carlos Saura demeure fidèle à la forme qu’il a mise en place lors de ses précédents films musicaux, parvenant toujours à se renouveler avec les mêmes grâce et beauté. Pas question ici de spectacle filmé, ou de plateau d’émission télévisée de variété, une vraie dimension cinématographique est aux commandes, marque de la présence d’un grand cinéaste derrière la caméra. C’est à chaque fois un éblouissement, dans le choix des toiles peintes des décors, de la disposition des artistes dans le cadre, musiciens et danseurs, des éclairages, des mouvements de caméras…

Musiques et danses communiquent une joie partagée, plus que dans la dramaturgie du Flamenco ou la mélancolie du Fado. Prévalent l’évocation de premières rencontres prometteuses, ou de désirs partagés, avec une grande noblesse. Le film devient spectacle vivant, et les frissons gagnent l’échine plus d’une fois. Magnifique.

"Beyond Flamenco" : l'affiche française

"Beyond Flamenco" : l'affiche française

© Epicentre Films

LA FICHE

Documentaire musical de Carlos Saura (Espagne/Argentine), Avec :  Sara Baras, Ara Malikian, Giovanni Sollima - Durée : 1h27 - Sortie : 4 janvier 2017

Synopsis : Manuel de Falla, Carlos Núñez ou Sara Baras : autant de musiciens et danseurs qui continuent à faire vivre la Jota, cet art majeur de la culture espagnole, l’une des sources du flamenco. Après "Tango" ou "Argentina", Carlos Saura propose un nouveau voyage musical qui rend compte de sa richesse et de sa modernité.