"American Nightmare 2 : Anarchy", nouvelle nuit de feu pour "purger" la violence

Par @pygrenu Rédacteur en chef de Culturebox
Publié le 18/07/2014 à 09H00
"American Nightmare 2 Anarchy" de James DeMonaco 

"American Nightmare 2 Anarchy" de James DeMonaco 

© Universal Pictures International France

Après le succès du premier épisode, voici un "American Nightmare 2 : Anarchy", qui se déploie autour de la même idée ("La purge") mais avec davantage de moyens. Un film d'épouvante, certes, mais dont le regard incisif sur la société américaine est loin d'être sans intérêt.

La note Culturebox
4 / 5                  ★★★★☆

Film d'épouvante américain de James DeMonaco – Avec Frank Grillo, Carmen Ejogo, Zach Gilford et Kiele Sanchez. – Durée : 1h40 – Sortie : 23 juillet 2014

Synopsis : l'Amérique de 2023 se prépare à sa "Purge" annuelle. Une nuit où le crime est autorisé, supposée libérer le pays de ses pulsions et faire baisser les statistiques de la délinquance le reste de l'année. Un brigadier de police, parti pour se purger lui-même de ses démons après la disparition de son fils, va tenter d'aider une mère, sa fille et un couple à échapper à leurs poursuivants…
"American Nightmare", c'est avant tout une excellente idée scénaristique : cette Purge, à qui on attribue une dimension quasi-sacrée. 12 heures durant lesquelles le pouvoir ferme les yeux, laissant les comptes se régler et les instincts se libérer. La Purge est une vaste boucherie, une grande foire aux horreurs, inventée par une bande de vieux politiciens cyniques, ces Glorieux Anciens qui ont entrepris de stopper le déclin de l'Amérique.
Scène de "American Nightmare 2 : Anarchy" © Universal International Pictures Germany
Après le succès du premier épisode, tourné avec de petits moyens, l'équipe du film revient donc avec une nouvelle nuit de Purge et un budget autrement conséquent, qui lui autorise des scènes très spectaculaires dans un Los Angeles nocturne barbouillé de sang et de haine.

Film d'épouvante à la recette rentable, "American Nightmare 2" n'en développe pas moins une vision intéressante et très critique de l'Amérique, si attachée à ses armes et à son prestige. Il y a de la politique-fiction dans ce film d'action, qui, par ailleurs, ne néglige aucun des ingrédients du blockbuster : rythme infernal, courses-poursuites, fusillades à rallonges, hémoglobine au mètre cube, bruitage assourdissants…
Scène de American Nightmare 2 Anarchy © Universal Pictures International France
Le véritable safari humain lors duquel de riches notables s'offrent une "Purge" VIP, tout confort, en abattant quelques pauvres capturés dans les rues, est particulièrement bien senti. Une séquence mémorable qui contribue à donner à cette superproduction un positionnement original.

"American Nightmare 2" touche la corde sensible d'une certaine Amérique : ses armes chéries. Et ses valeurs, la rédemption, la purification, quitte à transiter par la sauvagerie.