Crise de la post-production : risques majeurs écartés

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 12/01/2012 à 16H16
Table de montage cinéma, Cinemathèque de Bretagne

Table de montage cinéma, Cinemathèque de Bretagne

© Claude Prigent/PHOTOPQR/LE TELEGRAMME

Les "risques majeurs" sont désormais écartés pour les 61 films en post-production dans les laboratoires techniques en liquidation du groupe Quinta. Ils pourront donc sortir en salles à la date prévue, a annoncé la Fédération des industries techniques du cinéma (Ficam).

Les films sortiront à l'heure
"La Ficam est en mesure de confirmer que l'ensemble des productions en cours de traitement, ou détenues par le Groupe Quinta (LTC, Duran-Dubois, ScanLab, SIS), est désormais techniquement sécurisé", indique le président de la fédération, Thierry de Segonzac.

Ce dernier avait sonné l'alerte le 19 décembre en prévenant qu'une soixantaine de longs métrages, dont certaines grosses productions très attendues du premier semestre de 2012 - tel "La Vérité si je mens 3" - risquaient de ne pouvoir respecter la date de sortie prévue.

Aujourd'hui, "l'ensemble des sauvegardes de films et rushes ainsi que les actifs numériques stockés ont été placés dans une configuration accessible à l'ensemble de la filière technique", selon lui.

Rendez-vous la semaine prochaine
Il en va de la sorte grâce à la "mobilisation intensive de tous les acteurs publics et professionnels", dont celle "essentielle des techniciens de Quinta", et à la mise en place d'un "Comité d'experts" sous l'égide du Centre national du cinéma (CNC) regroupant tous les professionnels. Certains travaux ont pu se poursuivre dans les laboratoires d'origine, et d'autres ont été transférés chez des prestataires extérieurs.

"Il semblerait à cette date qu'aucune oeuvre n'aurait à subir de dommages graves dus aux délais de restitution, même si la totalité des cas n'est pas
encore réglée", poursuit Thierry de Segonzac.

Le CNC organise la semaine prochaine une nouvelle rencontre de concertation avec les organisations professionnelles du secteur concernant notamment la situation des salariés du groupe Quinta.