Le 18e "Très court Festival" invite les web-séries

Par @Culturebox
Publié le 25/05/2016 à 19H43

Avec la particularité de ne proposer que des films de trois minutes, le "Très court Festival" invite pour la première fois lors de sa 18e édition une sélection de "Web-séries", un phénomène de plus en plus prisé sur la Toile.

Le festival projettera plus de 150 films dans 19 villes en France, 83 villes dans le monde, soit au total 30 pays, du 3 au 12 juin, selon les  organisateurs. Le jury sera présidé par l'actrice Aure Atika.

"Cette année, les héros sont sans domicile fixe, migrants économiques en  quête de vie meilleure, victimes d'une crise économique qui n'en finit pas, ou laissés pour compte d'une société dont il est de plus en plus facile d'être  exclu. Plus légèrement, c'est aussi l'explosion des nouveaux usages liés aux réseaux sociaux qui inspirent nos scénaristes", expliquent les organisateurs.

Les mini-films sont répartis dans trois compétitions et quatre sélections thématiques. A l'issue des projections, six prix sont décernés, dont le prix du  public. L'an dernier, le festival avait attiré 10.000 spectateurs en France. La compétition internationale proposera une quarantaine de films  "illustrant les derniers courants de la création audiovisuelle du monde entier".

S'y ajoutent les compétitions "Paroles de femmes" et "différences" ainsi  que les sélections "animation", "familiale", "music'n'dance", "trash'n'glam" et, dorénavant, "web-séries".

A Paris, le festival se déroulera le 10, 11 et 12 juin au Forum des images (Forum  des Halles à Paris).