Fin de tournage pour "Madame est bonne !", incroyable projet participatif

Par @Culturebox
Mis à jour le 30/09/2015 à 17H05, publié le 30/09/2015 à 16H29
Sur le tournage de "Madame est bonne !" au Belieu dans le Doubs

Sur le tournage de "Madame est bonne !" au Belieu dans le Doubs

© Culturebox

Ils ont fait le buzz en mai dernier avec leur projet de film. Intitulé « Madame est bonne !» c’est aujourd’hui le court-métrage le plus soutenu en France sur une plateforme de crowdfunding. Les trois amis à l’origine de l’aventure achèvent le tournage cette semaine chez eux, dans le Doubs, où ils ont aussi reçu de nombreux soutiens

Reportage : F.Ménestret, D.Martin
Pendant des mois, Vincent Vitte, Adrien Rogé et Kevin Desmidts, se sont mobilisés pour trouver 10 000 euros pour tourner ce court-métrage. Et naturellement ils se sont tournés vers le crowdfunding, le financement participatif via touscoprod.com, la première plateforme de financement participatif dédiée aux projets audiovisuels.
 
Et le résultat va largement dépasser leurs espérances puisqu’ils vont finalement récolter plus du double, 22 000 euros au total. Il faut dire que les trois amis n’ont pas ménagé leurs efforts à commencer par leur vidéo de présentation du projet.

Et le soutien ne viendra pas uniquement des internautes. Originaires de Morteau dans le Doubs ils ont bénéficié également du soutien des institutions locales, des médias régionaux mais aussi des entrepreneurs et artisans de la région ainsi que des particuliers qui ont prêté du matériel pour les décors ou des accessoires, tous très fiers de participer à cette folle aventure.
 
Alors pour nos trois apprentis cinéastes pas question d’aller tourner à Paris, c’est près de Morteau qu’ils ont posé leurs caméras et c’est l’équipe technique et les acteurs, tous bénévoles, qui ont fait le voyage depuis la capitale.
 
Le tournage s’achève cette semaine, Vincent, Adrien et Kevin vont maintenant attaquer la postproduction et espèrent présenter leur film en avant-première en mars à Morteau, avec en ligne de mire le Festival de Cannes en mai… 
Synopsis :
Jeanne est une jeune étudiante désargentée logée contre quelques services chez Chrystale de Mailleul, bourgeoise névrosée, tyrannique... et accro au thé. Petit-à-petit réduite au grade de « bonne à tout faire », Jeanne supporte difficilement les caprices de la maîtresse de maison. Son amour pour Jason, le fils de Madame, n’arrange pas les choses. Pensez-vous : le fils de la maison, en couple avec la bonne ! 
C’en est trop pour Jeanne : l’heure de la révolte a sonné. Mais la réalité est-elle toujours telle qu’on l’imagine ? 

 
A noter que les trois compères avaient déjà réalisé un premier court finaliste du Nikon Film Festival en 2013.