Festival du court-métrage : dans les salles obscures avec un membre du jury

Par @Culturebox
Mis à jour le 12/02/2016 à 11H36, publié le 11/02/2016 à 18H20
Le Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand 2016

Le Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand 2016

© Tim Ellrich "Die Badewanne" / capture d'écran France 3 Culturebox

Du 5 au 13 février 2016, le Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand projette des films du monde entier pour la compétition internationale. Nous avons suivi un membre du jury, le Suédois J.H Engström.

Lors d’une exposition photos à l’Hôtel FrontFreyde en partenariat avec le Festival de Clermont-Ferrand pour la saison 2016, J.H Engström présente "Close Surrounding", un ensemble de 400 photographies résumant sa vie suédoise et parisienne : le calme et la frénésie. Ce dernier est aussi membre du jury pour la compétition internationale du festival. Il parle des films qui l'ont touchés.
 

Reportage : Mathieu V. / Belle P.O / Janin L. / Bonnetot S. / Robert D. 

La compétition internationale : un évènement multiculturel

Le photographe J.H Engström fait partie du jury international de cette édition 2016 aux côtés d’Arta Dobroshi, Paz Fabrega, Riccardo Guasco et Patrick Wang. Ce suédois est plus un habitué des images fixes : "J’ai envie d’être surpris, je ne regarde pas souvent des courts-métrages dans ma vie. Tu sens les choses, tu les penses et après il y a quelque chose qui sort de ce mélange. "Dans la sélection internationale, c’est une multitude de récits qui sont proposés. De l’Allemagne à Cuba, 81 films sont en compétition. "C’est l’histoire qui m’intéresse le plus. L’histoire (ou story telling) peut être montrée de différentes manières : très logique ou complètement abstraite", raconte le photographe.
 

Clermont-Ferrand au carrefour du monde 

La ville prend des allures de carrefour du monde. Des films comme "Polsky" de Rubens Rojas Cuauhtemoc, "Edmond" de Nina Gantz, "Die Badewanne" de Tim Ellrich ou encore "Sexy Laundry" d'Izabela Plucinska nous embarquent dans des univers aussi différents éthiquement parlant que visuellement. 


Suivez le Festival de Clermont-Ferrand édition 2016 sur le site France 3 Auvergne.