Festival du Court métrage : carte blanche à Marc Jousset le producteur révélateur de talents

Par @Culturebox
Mis à jour le 09/02/2017 à 15H20, publié le 09/02/2017 à 15H18
Marc Jousset, directeur de la boite de production "Je suis bien content", présente au festival du court métrage de Clermont Ferrrand 17 films d'animation

Marc Jousset, directeur de la boite de production "Je suis bien content", présente au festival du court métrage de Clermont Ferrrand 17 films d'animation

© France 3 / Culturebox

Le festival du court métrage de Clermont (3-11 février 2017) c'est l'occasion pour tous les amateurs d'un autre cinéma de faire de belles rencontres. Le producteur Marc Jousset fait partie de ces personnes qui envisagent la production cinématographique autrement. Au sein de sa société "Je suis bien content", il finance et encourage des films d'animation du monde entier.

Depuis 20 ans Marc Jousset produit des courts-métrages d'animation. Sa société "Je suis bien content" est présente dans de nombreux rendez-vous cinéma.
Le festival du court métrage de Clermont lui a remis l'an dernier le prix du producteur et lui offre dette année une carte blanche avec deux programmes. 

Marc Jousset nous détaille les coups de coeur de son panorama représentés par 17 films. 
Reportage : V. Mathieu / R. Beaune / C. Fallas / F. Aussourd / B. Ordas

Animation, fiction, le court métrage est un genre à part entière.
Dans un monde de plus en plus troublé, il est, plus que jamais, indispensable de préserver cet espace de liberté.

Je suis bien content

Une vision très pointue sur le film court d'animation

Permettre aux auteurs de s'affranchir des contraintes commerciales afin de laisser libre cours à leur créativité c'est la principale volonté de "Je suis bien content".
Pour Marc Jousset, directeur de la société de production basée à Paris, travailler dans un tel confort permet aux auteurs d'expérimenter de nouveaux modes de narration et de réalisation. 
"L'avantage de l'animation c'est son côté universel. On peut autant partir dans des contes, de la poésie, l'actualité ou des films sociaux", souligne Marc Jousset. 
"Fêlures" d'Alexis Ducord et Nicolas Pawlowski

"Fêlures" d'Alexis Ducord et Nicolas Pawlowski

© Alexis Ducord et Nicolas Pawlowski

Vigueur créatrice 

Cette rigueur et modernité au service de la création est largement saluée par la profession. Récompensée au festival de Cannes en 2007 pour "Persepolis",  la société "Je suis bien content" a reçu bien d'autres prix en France et à l'étranger.
Car la patte JSBC, (c'est ainsi qu'on l'appelle dans le milieu) tient aussi à un mode de fabrication spécifique voire unique.
Un mélange entre la 3D et la 2D qui permet de baisser les coûts de production.


A la découverte de nouveaux talents

Le rendu est assez particulier et bluffant. Le film "Café froid" réalisé avec ce procédé est nommé aux César cette année dans la catégorie court-métrage d'animation. 
La moitié des films de cette carte blanche sont des premières oeuvres. "C'est toujours plaisant de découvrir quelqu'un et de monter son film", reconnait Marc Jousset avec plaisir.
Révélateur de talents, le producteur passionné poursuit sa route en donnant une chance aux jeunes et à l'animation made in France.  
 La Générale du veau - Franck Guillou

 La Générale du veau - Franck Guillou

© Franck Guillou

-> A suivre toute l'actualité du 39e festival du court métrage de Clermont-Ferrand sur le site dédié de France 3 Auvergne