Cinq jours pour réaliser un court-métrage, les coulisses d'un marathon de cinéma

Par @Culturebox
Mis à jour le 22/06/2016 à 14H21, publié le 22/06/2016 à 14H06
Festival "Marathon du Film" de Vence / Tournage du court-métrage du réalisateur Thibault Pinto

Festival "Marathon du Film" de Vence / Tournage du court-métrage du réalisateur Thibault Pinto

© France 3 / capture d'écran

Réaliser un court-métrage en à peine cinq jours est le défi que doivent relever trois cinéastes du " Marathon du Film" de Vence (Alpes-Maritimes). Cinq jours pour écrire un scénario et donner vie aux personnages inspirés d'une oeuvre littéraire imposée. Pour l'édition 2016, "Art Sept - Atelier Cinéma" a sélectionné le roman de Françoise Guyon, "Le ciel est toujours trop bas dans les tunnels".

Durant cinq jours, du 22 au 27 juin, trois équipes de tournage ont été invitées cette année à réaliser - chacune de son côté - un court métrage inspiré d'une oeuvre littéraire, sélectionnée pour l'occasion. Le but est de favoriser la rencontre entre un écrivain et des cinéastes. Cette année le festival "Marathon du Film" a jeté son dévolu sur le roman de Françoise Guyon, "Le ciel est toujours trop bas dans les tunnels".  
 
Les candidats doivent alors écrire un scénario inspiré du roman mais sont vivement encouragés à faire preuve d'imagination et d'innovation. Pas question d'entraver la liberté créative ; place aux créations originales et de qualité. Françoise Guyon, elle, est très impatiente de découvrir le résultat de cette adaptation. 

C. Fazi / S. Neuquelman / C. David
 

C'est le principe du marathon :  ils adaptent le livre complétement librement. Cela étant, je suis très impatiente de savoir ce qu'ils vont en faire"

Françoise Guyon
Auteure

Un projet ambitieux donc, auquel Thibault Pinto, Chloé Blondeau et Yann Vu, les trois réalisateurs sélectionnés cette année, se sont attelés.

Une quinzaine de bénévoles constituent l'équipe de Thibault Pinto, acteurs, cadreurs, maquilleuse, éclairagiste ... Même son père et son frère ont  investi une ancienne caserne de gendarmerie pour camper le décor. A peine tournées, les scènes sont aussitôt montées dans une pièce à proximité, les minutes sont comptées, le projet devant être finalisé pour vendredi. 

A l'issue de ce véritable marathon, les films seront projetés en salle de cinéma face à un jury. Le "Marathon du Film" s'engage également à apporter son assistance pour promouvoir le travail des réalisateurs.  


Le programme à venir

Mercredi 22/06

- 19 h Projections de court-métrages en présence des acteurs Salle paroissiale - 3 Avenue Marcellin Maurel
Jeudi 23/06
- 10 h Projection des films réalisés par les scolaires de Vence (Chagall, Toreille, La Sine). Cinéma de Vence - 30 Avenue Henri Isnard
- 20 h Projection "Les vacances de Le Corbusier" - Présence de Tim Benton, Professeur d'histoire de l'art Open University, Association Eileen Gray -Etoile de Mer - Le Corbusier - Cinéma de Vence - 30 Avenue Henri Isnard
Vendredi 24/06
- 16 h/18 h - Dédicace de "Le ciel est toujours trop bas dans les tunnels" de Françoise Guyon. Espace Culturel E.Leclerc - 195 Place du Grand Jardin
- 19 h Projection de court métrage du 48 Hour Film Project proposé par La Nouvelle Séance Salle paroissiale - 3 Avenue Marcellin Maurel
Samedi 25/06
- 10 h Projections et remises des prix pour les 4 films du Marathon du Film 2016. Dédicace de "Le ciel est toujours trop bas dans les tunnels" de Françoise Guyon. Cinéma de Vence - 30 Avenue Henri Isnard