Musiques en fête : l'art lyrique pour tous ce soir sur France 3

Par @annieyanbekian Journaliste, responsable de la rubrique Jazz-Musiques du Monde de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 18/06/2013 à 09H45
Le Théâtre antique d'Orange durant la soirée de Musiques en fête 2012

Le Théâtre antique d'Orange durant la soirée de Musiques en fête 2012

© France Télévisions

Jeudi 20 juin, en prime time à 20H45 sur France 3, pour la troisième année de suite, les téléspectateurs mélomanes ont rendez-vous avec de belles pages de l'art lyrique, dans l'écrin prestigieux du Théâtre antique d'Orange, à trois semaines des Chorégies. Le baryton-basse Ruggero Raimondi officie comme parrain d'une soirée qui va s'ouvrir à différents styles musicaux.

Programmée à la veille de la Fête de la musique, cette soirée exceptionnelle mobilise quelque 40 solistes et 400 choristes et musiciens, dont ceux de l'Orchestre national de Montpellier Languedoc-Roussillon, placés sous la direction du chef italien Luciano Acocella, fidèle au poste puisqu'il était déjà présent pour les deux premières éditions. Quant aux invités vedettes, ils sont issus des mondes lyrique, classique, de la chanson française, voire du jazz et de la comédie.
Les invités de l'édition 2013
La chanteuse Nicoletta doit interprêter son grand succès gospel "Mamy Blue" (signé Hubert Giraud) avec le chœur d'enfants de la Maîtrise de l'Opéra du grand Avignon). L'humoriste et imitateur Laurent Gerra a prévu de rendre hommage à la chanson française, tandis que Michel Leeb pourrait bien mettre le public du Théâtre d'Orange à contribution avec son Hilarmonic Show. Dans un autre registre, l'édition 2013 de Musiques en fête accueille le Sirba Octet et ses musiques traditionnelles yiddish.
Le chef d'orchestre Luciano Acocella et le baryton-basse Ruggero Raimondi, ici en 2012, respectivement directeur musical et parrain de l'édition 2013 de Musiques en fête

Le chef d'orchestre Luciano Acocella et le baryton-basse Ruggero Raimondi, ici en 2012, respectivement directeur musical et parrain de l'édition 2013 de Musiques en fête

© France Télévisions
Ruggero Raimondi, parrain de la soirée
La troisième nuit de "Musiques en fête" doit être ponctuée de nombreux airs d'opéra. La soirée doit démarrer de manière festive avec une séquence consacrée à Rossini (1792-1868), avec le ténor italien Vittorio Grigolo. Bien sûr, les bicentenaires Verdi (1813-1901) et Wagner (1813-1883) ne seront pas oubliés. Le baryton-basse Ruggero Raimondi, parrain de la soirée (il était déjà présent en 2012), a prévu ainsi de chanter l'air "Credo de Lago" de l'opéra "Otello" de Verdi. Il restera dans le répertoire italien avec l'Air de la Calomnie du "Barbier de Séville" de l'incontournable Rossini.

D'autres chanteurs lyriques sont attendus à Orange le 20 juin, comme la soprano italienne Patrizia Ciofi ou la contralto canadienne Marie-Nicole Lemieux.

Hommages à la comédie musicale et au Rat Pack
La comédie musicale sera également de la fête avec un extrait de l'un des plus beaux musicals qui soient, "La Mélodie du bonheur" ("Sound of Music") de Rodgers & Hammerstein, avec la soprano Julie Fuchs, révélation lyrique aux Victoires classiques 2012, qui s'est illustrée dans le rôle de Maria au Théâtre du Châtelet, ainsi que le chœur d'enfants de la Maîtrise de l'opéra du grand Avignon dirigé par Didier Benetti.

La soirée inclut une séquence spéciale "Rat Pack", allusion aux clans de joyeux drilles formés par des stars de Hollywood dans les années 50 et 60 (on se rappelle surtout de la version "Sixties" avec Frank Sinatra, Dean Martin, Sammy Davies Jr ou Peter Lawford). Au menu, des standards jazz interprétés par Ruggero Raimondi ("Strangers in the Night"), son confrère baryton-basse Laurent Naouri ("Night and Day"), mais aussi Michel leeb ("Come Rain or Come Shine").

L'édition 2012 avait séduit 2,5 millions de téléspectateurs, tandis que 9000 amateurs avaient pris place dans le Théâtre d'Orange.