Costa-Gavras, invité d'honneur du Festival du cinéma de Compiègne

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/11/2013 à 17H26, publié le 10/11/2013 à 17H21
Le réalisateur Costa-Gavras © DR

Le 12e festival du film de Compiègne s'achève le 11 novembre. Pendant 8 jours, l'événement a exploré l'histoire européenne du XXe siècle avec Costa-Gavras comme invité d'honneur. Le réalisateur engagé a souvent dénoncé les injustices dans ses films.

Cette année, le Festival a invité le réalisateur engagé Costa-Gavras dont l'oeuvre se nourrit de nombreux événements historiques. En 1967, il dénonce la dictature grecque en adaptant Z. Le film a remporté plusieurs prix, notamment au Festival de Cannes. Avec l'Aveux, le réalisateur donne une couleur nettement politique à son cinéma en s'opposant au régime stalinien. Un sujet grave pour dénoncer les injustices : c'est ll'objectif du réalisateur, bien plus que son militantisme pur et simple. 

L'interview de Costa-Gavras au Journal de France 3
En 1974, il retrace avec Section Spéciale la création par le gouvernement de Vichy d'une cour spéciale pour juger et condamner les résistants. Hanna K en 1983 prend position en faveur des Palestiniens dans leur conflit avec Israël. En 2002, le cinéaste renoue avec un drame historique : Amen interroge les relations entre le Vatican et les Nazis. Tous ces films ont été diffusés dans le cadre de ce festival.